Plongeon – Séries mondiales

Abel et Citrini-Beaulieu se reprennent et gagnent le bronze

jennifer abel
FINA 


Montréal, 17 mai 2019 (Sportcom) – Après une septième place décevante en Russie, la fin de semaine dernière, les plongeuses Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu ont renoué avec le podium. Le duo québécois a remporté la médaille de bronze au 3 m synchro, vendredi, aux Séries mondiales de Londres.

Abel, de Laval, et Citrini-Beaulieu, de Saint-Constant, ont récolté 306,45 points en finale. Les Québécoises ont fait preuve d’une belle constance tout au long de la compétition. Deuxièmes au premier passage, elles sont passées au troisième rang et l’ont conservé jusqu’à la fin du concours.

« Notre chimie était vraiment meilleure et nous étions beaucoup moins nerveuses qu’en Russie, a indiqué Jennifer Abel, satisfaite de leur performance pour conclure les Séries mondiales. Nous sommes conscientes que nous avons fait quelques erreurs dans nos plongeons individuels, mais nous sommes heureuses d’être revenues plus fortes. »

Surprise au sommet du classement : les Australiennes Maddison Keeney et Anabelle Smith (323,70 points) ont été solides à leurs deux derniers plongeons et elles ont devancé les Chinoises Lin Shan et Chang Yani (316,77 points). C’est la première fois cette saison que les représentantes de la Chine ne terminent pas avec la médaille d’or au cou aux Séries mondiales.

« Ce n’est pas surprenant pour nous. Nous savions que les Australiennes, tout comme Mélissa et moi, étaient capables de monter sur la plus haute marche du podium. C’était leur tour aujourd’hui et éventuellement, ce sera le nôtre », a déclaré Jennifer Abel, qui prendra part à l’épreuve du 3 m synchro, dimanche, en compagnie de François Imbeau-Dulac (Saint-Lazare).

L’histoire se répète

Ce dernier était d’ailleurs en équipe avec Philippe Gagné (Mont-Royal) au 3 m synchro masculin. Ils ont vécu le même scénario qu’à l’étape de Kazan (Russie), vendredi dernier, où ils avaient raté le podium par 1,14 point.

Vendredi, dans la capitale britannique, c’est un petit 0,96 point qui a exclu le duo québécois du podium, qui a été complété par les Ukrainiens Oleksandr Gorshkovozov et Oleg Kolodiy (405,63 points).

L’or est allé aux Chinois Wu Luxian et Wang Zongyuan (418,68 points) et l’argent aux Russes Evgenii Kuznetsov et Nikita Shleikher (417,12 points).

La compétition reprendra samedi et Imbeau-Dulac sera de retour en action pour l’épreuve individuelle du 3 m. Caeli Mckay (Pointe-Claire) sera quant à elle à la plateforme 10 m, en plus d’être jumelée à Vincent Riendeau (Pointe-Claire) pour le 10 m synchro.