Gymnastique Québec – Championnats canadiens

Rébéka Groulx rafle tout !

GymnastiqueQuebec
 


Montréal, 28 mai 2019 – Sans aucun doute, Rébéka Groulx a laissé sa marque la fin de semaine dernière aux Championnats canadiens de gymnastique artistique qui se sont tenus à Ottawa. L’athlète du club Gym-Richelieu a tout raflé chez les juniors, terminant la compétition avec des médailles d’or tant au concours multiple qu’aux épreuves individuelles à la poutre, au saut, au sol et aux barres asymétriques.

Photo: Gymnastique Canada
Rébéka Groulx a été imbattable aux Championnats canadiens.

Cliquez ici pour connaître tous les résultats

Âgée de 13 ans, la gymnaste originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu a tout simplement été dominante au concours multiple, elle qui a terminé en tête du classement en totalisant 105,249 points. Elle a devancé par plus de six points l’Ontarienne Clara Raposo (99,116) et la Manitobaine Okeri Katjivari (97,758), respectivement médaillées d’argent et de bronze. La Lavalloise Audrey Grimard (Wimgym) et Saki Yoshida (Gadbois) se sont aussi distinguées, terminant cinquième et huitième.

« Je n’étais pas stressée à la première journée. Tout avait bien été et j’étais fière de mes routines. Au jour 2, j’avais plus de pression, car je voulais faire aussi bien que la veille, donc il y avait plus de stress. Mon entraîneur m’a suggéré de ne pas penser à ce que j’avais fait la veille et cela m’a calmée», a reconnu Groulx, qui était surclassée dans la catégorie haute performance junior à cette compétition.

À la poutre, Rébéka Groulx et Audrey Grimard ont réussi un doublé, remportant l’or et l’argent. Le podium a été complété par l’Ontarienne Clara Raposo. Saki Yoshida a pour sa part terminé septième à cet engin.

Zoé Cotnoir (4e aux barres asymétriques), du club Laval Excellence, et Valérie Menezes-Thibault (7e au sol, 8e au saut), de Gymnacentre, se sont aussi illustrées.

Les titres s’accumulent pour Félix Dolci

Le Lavallois Félix Dolci n’a pas été en reste du côté des juniors garçons 16-17 ans. Le gymnaste du club Laval-Excellence a multiplié les apparitions sur la plus haute marche du podium, cinq fois plutôt qu’une !

Celui qui a eu 17 ans le 2 mai dernier a largement dominé le concours multiple en totalisant 82,250 points, soit 3,95 points de plus que l’Ontarien Evgeny Siminiuc, deuxième avec 78,300 points. Le Bouchervillois Nathan Yvars, du club Dynamix, a complété le podium avec 76,450 points. Anthony Balan (73,450 points) a pour sa part fini huitième.

« C’est le résultat que mon entraîneur et moi visions. Par contre, c’était surtout un pointage précis que nous avions en tête (81 points) pour le concours complet et nous l’avons même surpassé. C’est mon meilleur score à vie et je suis donc plus que content! » a expliqué Dolci qui, même s’il est satisfait de sa grande récolte de médailles, est encore plus heureux de son pointage obtenu.

« Avec ce pointage, je sais maintenant où j’en suis rendu dans mon cheminement », a poursuivi celui qui sera des Championnats du monde juniors qui auront lieu en Hongrie, le mois prochain.

Dolci s’est aussi imposé aux finales par engins au sol, aux barres parallèles, à la barre fixe et au saut où le Québec a d’ailleurs fait un doublé puisque Nathan Yvars s’est classé deuxième. L’autre doublé québécois a été obtenu grâce à Dolci et Balan au sol. Ajoutons que ce dernier a aussi été médaillé de bronze à la barre fixe.

La vedette masculine junior du jour a ajouté une autre médaille à sa récolte en terminant deuxième aux anneaux.

Émard et Paterson champions

Chez les seniors, William Émard (Laval-Excellence) et Cory Paterson (Centre Père Sablon) ont chacun décroché une médaille d’or aux finales par engin.

Émard, de Laval, a été couronné champion canadien au sol, ex aequo avec l’Ontarien Jacob Bonnay puisqu’ils ont tous deux reçu 13,900 points de la part des juges. La compétition a été serrée puisque Cory Paterson et René Cournoyer (Gymnika) ont terminé, eux aussi à égalité, au troisième rang avec 13,800 points.

Paterson a quant à lui enlevé le titre aux barres parallèles devant l’Ontarien Samuel Zakutney.

Le Repentignois René Cournoyer s’est également démarqué, lui qui a pris le deuxième rang du concours multiple en terminant la compétition avec 83,000 points. L’or est allé à l’Ontarien Samuel Zakutney. En plus de sa médaille de bronze au sol aux finales par engin, Cournoyer a aussi fini troisième au cheval d’arçon et au saut. À ce dernier appareil, le Québécois a partagé sa marche du podium avec William Émard.

Retour réussi pour Victoria Woo

À l’écart de la compétition depuis quelque temps pour soigner diverses blessures, Victoria Woo (Gym-Richelieu) a effectué un retour en force aux Championnats canadiens.

Cinquième à la Coupe du monde de Birmingham en mars dernier, la Brossardoise avait déjà montré qu’elle avait retrouvé son niveau et elle l’a prouvé encore une fois en terminant cinquième du concours multiple dimanche. En cumulant 105,449 points, elle a notamment terminé quatrième au saut et aux barres. La Néo-Écossaise Ellie Black (112,065) a fini en tête, accompagnée sur le podium par les Ontariennes Ana Padurariu (110,799) et Brooklyn Moors (108,840).

« Je suis vraiment fière, j’ai vraiment l’impression d’être de retour », a mentionné la Québécoise qui doit toutefois composer avec de la douleur à un pied depuis quelques semaines.

Cela ne l’a pas empêché d’être en action aux quatre appareils aux Championnats canadiens, même si ce fut un peu plus difficile à la poutre. L’athlète a mentionné être particulièrement satisfaite de sa stabilité aux barres asymétriques, ses blessures aux ligaments des deux coudes semblent être réglées. « Ça a vraiment bien été, et je me sentais forte. Enfin, je suis capable de faire mes routines plus qu’une fois par jour ! » a ajouté celle qui a pris le quatrième rang aux barres.

Victoria Woo a aussi raté de peu le podium au saut, terminant quatrième à égalité avec Mia St-Pierre (Gym-Fly) en plus de prendre le sixième rang au sol.

« Je suis vraiment contente, car j’ai réussi mes deux passages au sol dans ma routine dimanche et je suis vraiment fière », a-t-elle mentionné.

Pour les gymnastes, il s’agissait de la dernière étape de qualification pour une sélection pour les Jeux panaméricains. « C’était important pour nous de bien faire afin d’avoir notre sélection ».

L’équipe canadienne qui sera aux Jeux panaméricains sera connue au cours des prochaines semaines.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Gymnastique Québec

 

Informations :

Josée Guillemette
Directrice des opérations et communications
Gymnastique Québec
514-252-3043 poste 3553
jguillemette@gymqc.ca