Para-athlétisme – Championnats suisses ouverts

Un autre record du monde pour Brent Lakatos

LakatosBrent2016Rio3
Photo Dave Holland, CPC 
Brent Lakatos aux aux Jeux paralympiques de Rio

Montréal, 2 juin 2019 (Sportcom) – Deux journées en action, deux records du monde pour Brent Lakatos. Encore une fois, le Dorvallois s’est illustré aux Championnats suisses ouverts de para-athlétisme, dimanche, cette fois en abaissant sa propre marque au 800 m T53.

Lakatos a complété la course en 1 min 31,69 s, soit 0,22 s plus rapide que son dernier record, réalisé en 2017 sur cette même piste, à Arbon. « C’est une piste difficile, mais ç’a été une belle journée ensoleillée et il n’y avait pas trop de vent. J’ai eu du plaisir dans des courses enlevantes et stratégiques! Je suis très excité pour le reste de la saison. »

Brent Lakatos en a ajouté au 5000 m en dominant chez les T53 avec une troisième place , combinant les T53 et les T54. Celui qui a fêté son 39e anniversaire samedi a stoppé le chronomètre à 9 min 43,35 s. « Daniel a réussi un record du monde et j’étais très près de lui tout au long de la course. C’est dommage, mais le déroulement a fait en sorte que je n’ai pas été capable de le dépasser à la fin », a indiqué Lakatos.

Également de la compétition dimanche, Alexandre Dupont (T54) a terminé 26e au 800 m et 15e au 5000 m. « Ma blessure à l’épaule gauche ne m’a pas aidé sur le 800 m, mais j’ai battu mon record personnel au 5000 m! » a-t-il déclaré, lui qui a complété cette épreuve en 10 min 1,98 s. « Je suis plutôt satisfait de ma fin de semaine. Avec des records personnels au 1500 m et au 5000 m, je ne peux pas vraiment être déçu! »

Pour sa part, Basile Soulama (T54) a pris le 50e rang au 800 m, sans toutefois participer au 5000 m. Dans la classe T34, Lee Leclerc s’est classé 11e au 800 m avec un temps de 1 min 53,47 s.

Un top-10 pour Diane Roy

Du côté féminin, Diane Roy (T54) a conclu sa fin de semaine en Suisse avec une 8e place au 800 m en signant un temps de 1 min 50,33 s. La Sherbrookoise a ensuite réussi une de ses meilleures performances au 5000 m. « Je n’avais pas connu un bon 5000 m dans un bon peloton depuis deux ans. J’ai décroché à mi-chemin en gardant tout de même un bon rythme et je suis satisfaite de ma journée », a-t-elle confié, estimant tout de même qu’elle devra travailler sur sa vitesse et son endurance.

Ilana Dupont (T54) et Catherine Vaillant (T54) ont seulement couru à l’épreuve du 800 m, où elles ont respectivement pris le 18e et le 33e rang. « Je suis vraiment contente de ma fin de semaine aux Championnats suisses ouverts. Ma vitesse maximale augmente et en moyenne, mes temps n’ont jamais été aussi bons », a mentionné Dupont.