Volleyball – Ligue des nations

Une deuxième victoire à la maison pour les Canadiens

Nicholas Hoag de retour dans la formation partante

20190708Volleyball
 


Ottawa, 8 juin 2019 (Sportcom) – Si sur papier, les volleyeurs allemands sont classés au 27e rang mondial, ils ont joué comme des premiers de classe, samedi soir, deuxième jour de l’arrêt canadien de la Ligue des nations. Les joueurs canadiens ont pu tout de même faire plaisir à leurs nombreux partisans réunis à la Place TD, à Ottawa, et sont venus à bout de leurs adversaires en cinq manches.

« À mon avis, l’Allemagne forme l’équipe la plus forte ici. Il fallait faire un bon match », a affirmé Glenn Hoag, l’entraîneur-chef de l’équipe canadienne qui s’est finalement imposée en cinq manches de 23-25, 29-27, 25-18, 23-25 et 15-12.


Entrevue vidéo avec Glenn Hoag

Fraîchement arrivé de sa saison européenne, le Québécois Nicholas Hoag n’avait pas encore foulé le terrain en Ligue des nations avec l’équipe canadienne, classée sixième au monde. Le Sherbrookois était finalement parmi la formation partante samedi soir. « Ça fait du bien d’être de retour, a-t-il mentionné. J’étais un peu nerveux au début, car c’était important pour moi de gagner ce match-là. Je ne suis pas satisfait de mon match malheureusement, j’ai fait un peu trop d’erreurs, mais avec un peu d’entraînement et de concentration, ça devrait revenir. »


Entrevue vidéo avec Nicholas Hoag

Après avoir cédé la première manche aux Allemands, les Canadiens accusaient un retard de trois points sur leurs adversaires en fin de deuxième manche. À 21-24, les Canadiens ont empêché deux points de manches aux Allemands avant de créer l’égalité. Les points se sont succédé de chaque côté jusqu’à 27-27 quand le Canada a pris l’avance pour une rare fois dans la manche et a pu répliquer avec un deuxième point de suite pour l’emporter 29-27.

« C’était vraiment important de remporter ce set. Nous avons repris le momentum », a expliqué Nicholas Hoag.

Les Canadiens ont joué avec plus de cohésion en troisième manche et étaient sur la bonne voie de remporter la quatrième, mais les Allemands ont tenu bon, forçant la tenue d’une manche ultime qui est finalement allée en faveur des favoris de la foule. « Les gars ont su être patients et revenir à leur exécution », a indiqué Glenn Hoag.

Tout au long de la rencontre, les joueurs de l’unifolié ont dû se méfier du talent et de la polyvalence de leurs adversaires. « Ils sont très bien entraînés. Ils jouent en faisant peu d’erreurs et ce sont de bons serveurs. C’est dur de tous les analyser parce qu’ils ont beaucoup de coups variant. C’était difficile mentalement, mais nous avons réussi à l’emporter et c’est ce qui est important », a ajouté Nicholas Hoag.

Pour une dernière fois devant les partisans canadiens dimanche, les joueurs du pays affronteront les représentants de la Serbie, 10es au monde.

Ces derniers ont arraché la victoire à l’Australie  pour signer un premier gain à Ottawa samedi après-midi. Après avoir perdu les deux premières manches 22-25 et 14-25, ils ont remporté les trois suivantes 25-21, 25-21 et 15-9.