Paranatation – Séries mondiales

Deux top-10 pour conclure à Berlin

TessRoutliffe
Comité paralympique canadien 


Montréal, 10 juin 2019 (Sportcom) – Plusieurs Québécois étaient en action, dimanche, à l’occasion de la dernière journée des Séries mondiales de paranatation de Berlin, en Allemagne. Parmi ceux-ci, on retrouve Tess Routliffe (S7) et Danielle Kisser (SB6), deux nageuses qui se sont démarquées en obtenant des top-10.

La Montréalaise Routliffe a signé un chrono de 3 min 7,85 s lors de la finale du 200 m quatre nages individuel pour prendre le 10e échelon au classement général. C’est l’Allemande Verena Scott (SM6) qui l’a emporté devant la Néerlandaise Lisa Kruger (SM10) et la Hongroise Bianka Pap (SM10).

De son côté, la Montréalaise Danielle Kisser (3 min 53,41 s) a brisé un record canadien et a pris le 8e rang lors de la finale du 200 m brasse qui a été remportée par la représentante de l’Allemagne, Elena Krawzo (SB12). La Hongroise Fanni Illés (SB4) et la Norvégienne Sarah Louise Rung (SB5) ont respectivement pris les deuxième et troisième places.

Également de cette épreuve, Sarah Girard (SB9) a terminé 15e.

Rivard ne peut répéter ses exploits

Après avoir remporté l’or au 200 m libre et l’argent au 100 m libre plus tôt cette semaine, Aurélie Rivard (S10) participait au 100 m dos. L’athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu a pris le 13e rang lors des préliminaires avec un chrono de 1 min 14,26 s. Sabrina Duchesne (S7), de Saint-Augustin-de-Desmaures, a quant à elle terminé 19e des qualifications, en plus d’obtenir une 15e place au 50 m papillon.

Chez les hommes, le Québécois Alexander Elliot (S10) a réalisé un record des Amériques au 50 m papillon avec un temps de 27,41 s, ce qui lui a procuré le 17e rang. Il a également terminé 14e au 200 m quatre nages individuel.

Finalement, le Repentignois James Leroux (AB) a terminé 56e au 100 m dos et a participé à l’épreuve du 50 m papillon, où il a conclu au 25e échelon.