Cyclisme sur route – Critérium du Dauphiné (World Tour H) et Tour OVO Energy (World Tour F)

Houle et Canuel tous les deux victimes d’une crevaison

GeneralCyclismeRouteH2018
Pressesport 


Montréal, 10 juin 2019 (Sportcom) – Les cyclistes Hugo Houle (Astana) et Karol-Ann Canuel (Boels – Dolmans) ont tous les deux subi le même sort, lundi, à leur course respective : ils ont eu une crevaison en fin d’étape, ce qui n’a toutefois pas empêché leurs coéquipiers de s’illustrer. Houle a vu Jakob Fulsang (Astana) terminer troisième de la deuxième étape du Critérium du Dauphiné, alors que la Belge Jolien D’Hoore (Boels – Dolmans) s’est imposée au sprint devant sa coéquipière Amy Pieters (Pays-Bas) à la première étape du Tour OVO Energy présenté en Grande-Bretagne.

En attente pour démontrer sa bonne forme

La deuxième étape du Critérium du Dauphiné, 180 kilomètres entre Mauriac et Craponne-sur-Arzon, a été disputée en bonne partie sous la pluie et à fond de train comme l’a indiqué Hugo Houle. L’athlète de Sainte-Perpétue n’a pas eu à travailler pour aider ses coéquipiers, car sa formation comptait un représentant dans l’échappée.

« Une fois en altitude dans les montagnes, le mercure oscillait autour des 10 degrés. Par contre, nous n’avons pas eu froid avec le gros tempo imposé par l’équipe Ineos. Il y avait une grosse échappée devant avec de bons coureurs comme Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Tom Dumoulin (Sunweb). Pour notre part, nous avions Gorka Izagirre en avant et c’est un bon coureur pour le général, alors c’était une situation parfaite pour nous. Le tempo était si vite qu’une cinquantaine de coureurs avaient été largués après la première montée. Jakob était fort dans le final et termine troisième. C’était une bonne opération pour nous. »

Houle a eu une crevaison à la roue avant en fin d’épreuve, sauf qu’étant donné que tout était sous contrôle devant, il a rallié l’arrivée à son rythme pour finir en 77e place (+13 minutes 43 secondes)

« Mes patrons m’ont dit de rentrer tranquillement afin d’économiser mes forces. La forme est là, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de vraiment la tester. On va tester ça les quatre dernières étapes où il risque d’y avoir pas mal de travail. Les montées seront plus longues et on va compter sur moi, alors je vais rester tranquille d’ici là. »

Le Belge Dylan Teuns (Bahrain – Merida) s’est imposé devant le Français Guillaume Martin (Wanty – Gobert) qui termine deuxième, alors que Jakob Fulsang a remporté le sprint du premier groupe, 13 secondes plus tard. Le Canadien Michael Woods (EF – Education First) a terminé dans ce groupe et s’est classé cinquième.

Teuns est le nouveau meneur au général avec une avance de 3 secondes sur Martin.

Doublé de Boels – Dolmans en Grande-Bretagne

Pendant ce temps, la formation de Karol-Ann Canuel (Boels – Dolmans) a réussi un doublé à la première étape de 158 kilomètres disputée entre Beccles et Stowmarket, lundi.

« J’aidais mon équipe à chasser dans le final et j’ai fait une crevaison à ma roue avant. Étant donné que c’est survenu près de l’arrivée, je n’ai pas pu revenir sur le peloton. Même si nous sommes en première et deuxième places au général, l’important sera d’y aller une journée à la fois », a indiqué Canuel, 88e du jour avec un retard de 2 minutes 49 secondes.

La deuxième étape du Tour OVO Energy sera un critérium de 63 kilomètres qui aura lieu à Gravesend mardi.