Cyclisme sur route – Critérium du Dauphiné (World Tour H) et Tour OVO Energy (World Tour F)

Légère frousse pour Astana

HouleHugo_Astana
 
Hugo Houle

Montréal, 14 juin 2019 (Sportcom) – Hugo Houle et ses coéquipiers chez Astana ont vécu quelques moments de stress, vendredi, quand le leader de leur formation, le Danois Jakob Fuglsang, a chuté lors de la sixième étape du Critérium du Dauphiné, en France.

L’incident est survenu au 49e kilomètre lorsque Fuglsang a tenté un dépassement. Malgré l’impact, ce dernier a été en mesure de poursuivre pour terminer dans le top-10 et, par le fait même, conserver son 4e rang au classement général provisoire.

« C’est sûr que nous avons été un peu plus stressés avec sa chute, mais ça s’est bien passé en général. C’est la plus longue étape de la compétition avec plus de 6 heures de course. Nous avons fait du bon travail pour que nos trois meilleurs coureurs terminent devant », a expliqué Houle qui a terminé au 90e rang.

Après s’être échappés à un peu moins de 15 kilomètres de l’arrivée, le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) et l’Autrichien Gregor Mühlberger (Bora-Hansgrohe) se sont affrontés lors du sprint final qui s’est finalement soldé en faveur du cycliste local.

Le Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott) est toujours aux commandes avec deux étapes à faire au Critérium du Dauphiné. Il détient une avance de 4 secondes sur le Belge Dylan Teuns (Bahrain-Merida).

Samedi, les cyclistes seront de retour sur les routes françaises pour disputer une autre course qui s’annonce des plus mouvementées.

« Il y aura deux grosses montées demain (samedi) et rien n’est joué au classement. Les meneurs sont très près dans le top-10 et les écarts risquent d’être plus grands lors de la fin de semaine. Je devrai accompagner les gars le plus longtemps possible pour leur donner une chance de remonter. Si nous restons groupés comme nous le faisons depuis le début, nous avons une chance. Une chose est sûre, il y aura beaucoup d’action! » a conclu l’athlète de Sainte-Perpétue qui occupe présentement le 96e échelon. 

Une 20e place pour Karol-Ann Canuel

De son côté, Karol-Ann Canuel (Boels Dolmans Cycling) a obtenu son meilleur résultat de la compétition, vendredi, lors de la cinquième étape du Tour OVO Energy, disputée au Royaume-Uni.

La cycliste d’Amos a terminé 20e, à 39 secondes de la gagnante, la Britannique Elizabeth Deignan (Trek-Segafredo). Celle-ci a devancé la Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon-SRAM, +2 secondes) et sa coéquipière italienne Elisa Longo Borghini (+17 secondes).

« C’était une étape vraiment difficile aujourd’hui ! Nous devions aider Christine (Majerus) Amy (Pieters) pour le classement général. Avec une échappée dans les derniers moments de la course, nous avons dû rouler à fond de train pour rendre l’écart le plus petit possible », a indiqué Canuel au terme de l’épreuve.

La dernière étape sera disputée samedi, alors que les cyclistes franchiront les 125,9 kilomètres entre Carmarthen et Pembrey. La Britannique Elizabeth Deignan (Trek-Segafredo) occupe toujours la tête du classement général provisoire devant Niewiadoma (+1 seconde) et Pieters (Pays-Bas, +32 secondes). Pour sa part, Canuel est 23e (+5 minutes et 32 secondes).