Judo Canada

Grand Prix de Montréal : en action à la maison pour l’expérience ou pour une qualification olympique

JudoGrandPrixMtl2019_banniereAVF
 


Montréal, 18 juin 2019 – À presqu’un an jour pour jour du coup d’envoi des Jeux olympiques de Tokyo, les meilleurs judokas de la planète ont rendez-vous du 5 au 7 juillet à l’aréna Maurice-Richard dans le cadre du Grand Prix de Montréal. Engagés dans le processus de qualification olympique, les 49 athlètes canadiens inscrits auront non seulement l’occasion de marquer de précieux points : ils pourront aussi combattre avec l’appui de la foule, ce qui sera un précieux avantage pour eux.

 

Aussi à lire :

> Les gouvernements, partenaires essentiels du Grand Prix IJF de Montréal
> L’élite internationale du judo a rendez-vous à Montréal!

 

« Nous, les athlètes canadiens, aurons tous les avantages de participer à une compétition à la maison : des encouragements, pas de décalage horaire et être dans nos affaires », avance Antoine Valois-Fortier, vétéran de l’équipe canadienne masculine qui connaît un beau retour à la compétition après une opération au dos.

En effet, le médaillé de bronze des Jeux olympiques de Londres a récemment mis la main sur deux médailles de bronze en Grand Prix, en plus du titre de champion panaméricain.

« C’est sûr qu’il y aura un petit peu plus de pression qu’à l’habitude parce qu’on veut bien faire devant notre monde, mais il reste que ça va faire ressortir le meilleur de la majorité des athlètes qui seront là. Ça va être un gros show! »

Trois fois sur le podium en Grand Chelem dans la dernière année, dont une médaille d’or au Grand Chelem d’Osaka en novembre 2018, l’Ontarienne Jessica Klimkait pourra, elle aussi, profiter du soutien de sa famille et de ses amis qui feront la route de Whitby, sa ville d’origine, jusqu’à Montréal pour le Grand Prix. « C’est vraiment excitant de pouvoir compétitionner à ce niveau à la maison. C’est aussi une belle occasion de montrer à tout le pays tout le talent de l’équipe canadienne! »

S’il y a une personne dans l’équipe canadienne qui a le recul nécessaire pour juger de l’importance du Grand Prix de judo de Montréal, c’est bien l’ex-athlète Nicolas Gill, aujourd’hui directeur général et directeur haute performance de Judo Canada.

« C’est un événement historique! La dernière fois que le Canada a présenté un tournoi de cette ampleur, c’est en 1993 lorsque Hamilton a accueilli les Championnats du monde. »

Gill est bien placé pour le savoir, lui qui avait d’ailleurs été médaillé d’argent dans la catégorie des moins de 86 kg, une catégorie aujourd’hui disparue et aussi « d’un poids que je ne reverrai plus ! » lance à la blague le principal intéressé 26 ans plus tard.

Le Grand Prix de Montréal est l’événement de judo le plus important depuis les Jeux olympiques de 1976. « L’ampleur de l’événement est excessivement grande pour notre sport », constate Nicolas Gill.

Selon Jessica Klimkait, le judo n’aura jamais eu une aussi belle tribune. « Puisque c’est le premier Grand Prix de l’histoire qui sera présenté au Canada, le tournoi jouera un rôle important en mettant de l’avant le judo partout au pays, mais surtout pour la communauté de judokas montréalais », affirme-t-elle.

Le tournoi disputé en sol canadien ouvrira le bal pour la deuxième et dernière année du processus de sélection olympique.

Jessica Klimkait, qui souhaite faire partie de la délégation canadienne aux Jeux de Tokyo, entrevoit de façon positive l’importance de cet arrêt montréalais.

« Il y a plus de pression reliée à la tenue de ce tournoi au Canada, mais je pense que cette pression aura un impact positif sur moi. Je suis encore plus motivée et enthousiaste à prendre part à une compétition et de bien faire. »

Les retombées médiatiques commencent déjà à se faire ressentir selon Nicolas Gill. « On voit déjà que c’est un beau moyen de promotion pour faire parler du judo dans les médias. Jusqu’à présent, la couverture médiatique stimule de l’intérêt et c’est positif à tous les points de vue. »

L’importance de se démarquer

Un seul athlète par catégorie pourra représenter le Canada aux Jeux olympiques de Tokyo. La profondeur acquise par l’équipe canadienne au fil des ans fait en sorte qu’aucun athlète n’aura sa place offerte sur un plateau d’argent, même pour des athlètes médaillés en Championnats du monde comme Christa Deguchi (bronze 2018) ou Antoine Valois-Fortier (argent 2014, bronze 2015).

Les Olympiens Catherine Beauchemin-Pinard et Antoine Bouchard, qui ont monté de catégorie de poids depuis les Jeux de 2016, se sont bien adaptés à ce changement et ils seront eux aussi à surveiller.

 

Athlètes canadiens inscrits au Grand Prix IJF de judo de Montréal 2019

Athlète Catégorie Province Club affilié
Alexandre Dibartolo -60 kg H QC Club de judo Shidokan inc.
Gueorgui Poklitar -60 kg H QC Kiseki Judo
Joel Demaere -60 kg H AB Lethbridge Kyodokan Judo Club
Hakim Chala -60 kg H QC Kiseki Judo
Jacob Valois -66 kg H QC Club de Judo Boucherville inc.
Julien Frascadore -66 kg H QC Centre Budo Kwai Quebec Inc
Dontae De Jesus -66 kg H ON Action and Reaction MMA
Mitchell Markwat -66 kg H BC Abbotsford Judo Club
Arthur Margelidon -73 kg H QC Club de judo Shidokan inc.
Antoine Bouchard -73 kg H QC Club judokas Jonquière inc.
Bradley Langlois -73 kg H ON AJAX Budokan
Constantin Gabun -73 kg H QC Club de judo Shidokan inc.
Antoine Valois-Fortier -81 kg H QC Club de judo Shidokan inc.
Étienne Briand -81 kg H QC Académie de Judo de Sept-Îles
Alex Marineau -81 kg H QC Dojo Perrot Shima
Alexandre Arencibia -81 kg H QC Club de judo Shidokan inc.
Louis Krieber-Gagnon -90 kg H QC Club de judo Shidokan inc.
Zachary Burt -90 kg H QC Club de judo Shidokan inc.
Maxim Côté -90 kg H QC Académie de Judo de Sept-Îles
Mohab Elnahas -90 kg H ON Jccc – Judo Kai
Kyle Reyes -100 kg H QC JRA (Japon)
Tavis Jamieson -100 kg H BC Steveston Judo Club
Shady Elnahas -100 kg H ON Jccc – Judo Kai
Ian Ryder -100 kg H BC Steveston Judo Club
Marc Deschênes +100 kg H QC Club de judo Shidokan inc.
Kevin Gauthier +100 kg H QC Club de Judo d'Asbestos-Danville
Joe Casey Andres +100 kg H AB Lethbridge Kyodokan Judo Club
Virginia Nemeth -48 kg F AB Lethbridge Kyodokan Judo Club
Ema Tesanovic -48 kg F AB Ishi Yama Institute Of Judo
Ecaterina Guica -52 kg F QC Club judokas Jonquière inc.
Marie Besson -52 kg F QC Club de judo Shidokan inc.
Taeya Koliaska -52 kg F AB Lethbridge Kyodokan Judo Club
Jessica Klimkait -57 kg F ON AJAX Budokan
Alexandra Gagnon -57 kg F AB Tolide Judo Kwai
Christa Deguchi -57 kg F AB Lethbridge Kyodokan Judo Club
Kelly Taylor -57 kg F AB Lethbridge Kyodokan Judo Club
Catherine Beauchemin-Pinard -63 kg F QC Club de judo Saint-Hubert
Camelia Pitsilis -63 kg F QC Club de judo Saint-Hubert
Sierra Tanner -63 kg F NS Atlantic Training Center
Isabelle Harris -63 kg F BC Abbotsford Judo Club
Kelita Zupancic -70 kg F ON Formokan Judo Club
Emily Burt -70 kg F QC Club de judo Shidokan inc.
Hanako Kuno -70 kg F AB Lethbridge Kyodokan Judo Club
Mina Coulombe -78 kg F QC Club de judo Baie-Comeau
Allayah Copeland -78 kg F QC AJAX Budokan
Shianne Gronen -78 kg F AB Lethbridge Kyodokan Judo Club
Megan Hanks +78 kg F BC Aberdeen Judo Academy
Coralie Godbout +78 kg F QC Club de judo de la Vieille Capitale
Asia Douglas +78 kg F ON Toronto Judo Kai

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

 

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org