Cyclisme sur route – Tour de France (H) et Tour d’Italie (F)

Pas de casse cette fois chez les Astana

HouleHugo_portrait_2018
Sportcom 
Hugo Houle

Montréal, 8 juillet 2019 (Sportcom) – Les choses commencent à rentrer dans l’ordre pour Hugo Houle et les Astana au troisième jour de l’édition 2019 du Tour de France. Blessé à une arcade sourcilière et à un genou à la suite d’une chute survenue en fin d’étape samedi, le meneur de la formation du Québécois a pris du mieux, lundi, sur les 215 kilomètres disputés entre Binche et Épernay.

« Sa forme est bonne et nous sommes rassurés. Il n’a pas eu de complications et c’est bon pour la suite à mon avis », a analysé Hugo Houle à propos de son leader Jakob Fuglsang, qui a terminé dans le deuxième groupe à franchir l’arrivée, à 5 secondes sur le premier groupe.

« Il y a eu une cassure et il s’est fait un petit avoir là-dessus, mais ce n’est rien de grave », a ajouté l’athlète de Sainte-Perpétue.

C’est le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) qui a profité de ce final taillé sur mesure pour s’imposer en solo avec une avance de 26 secondes sur le premier groupe et du même coup enfiler le maillot jaune.

Même à la troisième étape, la nervosité se fait encore sentir dans le peloton a confirmé Houle (+8 min 35 s), 84e du jour.

« Ça va prendre encore quelques jours avant que ça se calme. Le final était nerveux avec plusieurs montées et descentes. Nous sommes restés aux avant-postes pour éviter les chutes. C’est une super performance de Julian Alaphilippe! » a conclu le Québécois, 85e au général.

Karol-Ann Canuel dans le peloton au Tour d’Italie

Un peu plus à l’est, au Tour d’Italie féminin, l’Italienne Letizia Borghesi (Aromitalia-Vaiano) a signé la victoire devant ses deux coéquipières d’échappées, elles aussi italiennes.

Le trio de tête a franchi l’arrivée des 100 kilomètres de la quatrième étape entre Lissone et Carate Brianza avec une avance de 42 secondes sur le peloton mené par l’ancienne championne du monde Marianne Vos (CCC-Liv) et la Canadienne Leah Kirchmann (Sunweb).

Karol-Ann Canuel (Boels Dolmans) a fini dans ce même groupe pour se classer au 33e rang.

« Ce n’était pas à nous de chasser. Nous sommes un peu loin au général et nous ne voulions pas vraiment un sprint. Nous visons plus le classement général avec Anna (Van der Breggen) et Katie (Hall) et peut-être des victoires d’étape si les occasions se présentent », a mentionné Canuel.

La Gatinoise est 33e au classement général provisoire. La Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon-SRAM) conserve le maillot rose de meneuse.