Water-polo – Championnats du monde

Le Canada s’impose aisément sur la Corée du Sud

BekhaziJoelle2018
Photo Twitter/Water-Polo Canada 
Joëlle Békhazi

Montréal, 18 juillet 2019  (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine de water-polo a décroché sa première victoire des Championnats du monde FINA jeudi lors de son match contre l’équipe hôtesse de la compétition. Les joueuses du pays se sont imposées 22-2 à Gwangju, en Corée du Sud.

Les porte-couleurs de l’unifolié ont enchaîné les buts dans les trois premiers quarts en inscrivant un pointage de 17-0 au tableau. Ce n’est qu’au quatrième et dernier quart que leurs adversaires ont réussi à trouver le fond du filet deux fois, contre cinq pour les Canadiennes.

« C’est une équipe qui a commencé le water-polo il y a un mois, alors nous avons joué un peu plus passif. C’était vraiment l’fun comme match, c’était plus pour s’amuser. Nous avons marqué plusieurs buts, mais nous voulions aussi les laisser en faire au moins un. C’était vraiment beau à voir leur réaction! » a commenté Joëlle Békhazi, auteure de deux buts.

Après avoir encaissé deux revers en ouverture des préliminaires du groupe B contre les Russes et les Hongroises, cette victoire arrive à point pour les Canadiennes qui affronteront les Néerlandaises samedi.

« Nous nous entraînons en vue de ce match qui sera extrêmement difficile. Leur contre-attaque est très dangereuse, elles ont deux très bonnes lanceuses et c’est une équipe très physique. Je pense que si nous pouvons arrêter leur contre-attaque, nous serons en contrôle. Nous avons déjà commencé à trouver des moyens pour y arriver », a poursuivi la poloïste de Pointe-Claire.

Les Montréalaises Élyse Lemay-Lavoie (2), Krystina Alogbo (1) et Axelle Crevier (1), la Lavalloise Shae Fournier (1), les Albertaines Kyra Christmas (3), Kelly McKee (2) et Kindred Paul (1), les Britanno-Colombiennes Monika Eggens (2) et Hayley McKelvey (2), de même que les Ontariennes Jessica Gaudreault (1), Emma Wright (3) et Claire Wright (1) ont toutes déjoué la gardienne de but sud-coréenne.

Les protégées de l'entraîneur David Paradelo voient également les Championnats du monde comme une bonne préparation pour les Jeux panaméricains de Lima, qui auront lieu du 26 juillet au 11 août. Cet événement sera aussi une étape importante dans le processus de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo.

« Pour nous qualifier, c’est la première place aux mondiaux et/ou la première place aux panaméricains. En ce moment, nous sommes dans une position un peu plus difficile pour nous permettre d’avancer jusqu’au bout. Ce n’est pas impossible, nous allons travailler pour ça et faire tout ce que nous pouvons! Notre but est de bien jouer ensemble et d’être vraiment confortables avec notre nouveau système », a conclu Békhazi.