Fédération québécoise des sports cyclistes

Dévoilement de l’équipe du Québec pour les Championnats canadiens de cross-country olympique (XCO) 20Pi19

FQSC_2017
 


Montréal, 19 juillet 2019 – Les 13 athlètes en vélo de montagne sélectionnés pour porter les couleurs de l’équipe du Québec entendent s’imposer lors des Championnats canadiens de cross-country olympique (XCO) qui se tiendront les 20 et 21 juillet prochains, à Hardwood Hills, en Ontario. Les représentants de la Belle Province tenteront de revenir à la maison avec le titre canadien.

Les 13 athlètes sélectionnés pour porter les couleurs de l’équipe du Québec en vue des Championnats canadiens de cross-country olympique (XCO) qui se tiendront les 20 et 21 juillet, à Hardwood Hills, en Ontario.

Crédit photo : FQSC

 

Après avoir participé à deux tranches du circuit de la Coupe du monde en Europe avec l’équipe canadienne, Cindy Montambault, enfilera le maillot fleurdelisé pour la plus importante compétition de l’année au Canada. Doyenne de la délégation, l’athlète de 36 ans pourra conseiller les athlètes qui en seront à une première participation aux Nationaux. Une situation qui enchante l’entraîneur, Serge Desrosiers.

 

« Cindy est une femme généreuse de sa personne. Elle est un modèle pour les jeunes filles qui évoluent chez les cadettes et juniors. Sa présence pourra calmer les athlètes qui vivront une première expérience de la sorte », a souligné l’entraîneur-chef de l’équipe du Québec.

 

Un camp d’entraînement intensif et satisfaisant

 

Arrivés en sol ontarien depuis 10 jours, les athlètes de la délégation québécoise ont eu la chance de s’entraîner sur une base quotidienne en plus de prendre part à la septième tranche de la série Coupe Canada XCO dimanche dernier, à Horseshoe Valley.

 

L’entraîneur de l’équipe du Québec est sans équivoque, la préparation a été plus qu’adéquate.

 

« Le crédit leur revient. Ils ont écouté mes conseils et ils ont appliqué ceux-ci lors de la Coupe Canada dimanche dernier. J’étais impressionné de les voir agir comme des professionnels. Ils veulent performer et ça paraît. Ce ne sera pas facile, mais je veux surtout qu’ils grandissent de cette expérience. Je ne veux pas qu’ils se mettent une pression inutile avec les résultats », a ajouté Serge Desrosiers.

 

Plusieurs Québécois aspirent aux grands honneurs chez les cadets experts ou encore chez les juniors experts. Certains athlètes participeront sous les couleurs de leur formation régulière. C’est notamment le cas de Charles-Antoine St-Onge (Dalbix Siboire) et de Xavier Roy (Ponsse), eux qui ont terminé en première et troisième places dimanche dernier.  

 

Chez les filles, Julianne Sarrazin (Vélo Pays-d’en-Haut) et Juliette Larose-Gingras (Vélo Cartel X BL Coaching) ont réalisé un doublé la semaine dernière. Elles garderont un œil sur le titre canadien en fin de semaine.

 

Une compétition relevée chez les élites

 

La porte-couleurs de l’équipe canadienne lors des épreuves de la Coupe du monde, Cindy Montambault, sera la doyenne des athlètes au sein de la délégation québécoise.

Crédit photo : FQSC 

D’entrée de jeu samedi, les amateurs présents sur le site de compétition auront les yeux rivés sur les athlètes dans les catégories élites. La compétition sera relevée comme on l’a rarement vue au cours des dernières années selon l’entraîneur Serge Desrosiers.

 

« Le calibre de la compétition est très relevée à chaque année. Cette année ne fait pas exception. Il sera difficile de prédire les vainqueurs dans chaque catégorie. Ce sera excitant jusqu’à la toute fin sachant que c’est une seule journée et que tout peut arriver », a-t-il renchérit.

 

Considérée comme l’une des meilleures athlètes âgées de moins de 23 ans en Amérique du Nord, Laurie Arseneault sera une sérieuse prétendante au titre canadien, elle qui enchaîne les performances dans le top-20 mondial sur le circuit de la Coupe du monde cette saison. Les Québécoises Roxanne Vermette (CC MSA) et Marianne Théberge voudront elles aussi jouer les trouble-fête. 

 

Chez les élites femmes, la porte-couleurs de l’équipe du Québec Cindy Montambault tentera de se tailler une place parmi les cinq meilleures coureuses. La quadruple championne canadienne Emily Batty (Trek Factory) et la médaillée de bronze aux derniers Jeux du Commonwealth, Haley Smith (Norco Factory), sont les deux grandes favorites samedi.  L’ancienne championne du monde et médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Rio, Catharine Pendrel (Clif Pro Team), pourrait aussi surprendre. La Québécoise Maghalie Rochette (Specialized) voudra pour sa part, causer une surprise.

 

Chez les élites hommes, le champion canadien en titre Peter Disera (Norco Factory) tentera de conserver son titre canadien. Il devra toutefois se méfier des Québécois Raphaël Gagné et Léandre Bouchard (Pivot Cycles-OTE), eux qui ont terminé respectivement sur la deuxième et troisième marches du podium aux Championnats canadiens l’an dernier. Le Québécois Raphaël Gagné devrait porter son maillot de champion panaméricain, lui qui a remporté le titre en avril, au Mexique. Marc-André Fortier fera partie des athlètes québécois présents pour la formation Pivot Cycles-OT.

 

Chez les athlètes de moins de 23 ans, Raphaël Auclair (Pivot Cycles-OTE) a connu du succès en Europe lors de sa dernière épreuve de la Coupe du monde, lui qui a terminé en 14e place dans sa catégorie. Le Québécois Victor Verreault (Vélo 2 Max St-Félicien) convoite une place sur le podium advenant une bonne course, lui qui n’a que 19 ans.

 

Outre les athlètes de la catégorie élites, les maîtres, les juniors experts, les cadets experts ainsi que les coureurs âgés de moins de 23 ans (U23) seront en action le samedi, alors que les plus jeunes coureurs seront en action le 21 juillet dans le cadre d’une compétition Coupe Ontario.

 

Dimanche, quatre formations composées d’athlètes de la Belle Province seront en action lors des compétitions de relais par équipe. Les équipes seront formées samedi. Considérée longtemps comme l’une des puissances canadiennes, l’équipe du Québec compte bien récupérer ce titre au courant de la journée de dimanche.

 

De son côté, Serge Desrosiers estime que le Québec comptera sur une équipe équilibrée.

 

« Nous pourrons compter sur des athlètes de très fort calibre dans chacune des catégories, autant chez les cadets et juniors que chez les U23 et élites. Nous aurons plusieurs équipes qui devront être considérées sérieusement pour le titre», a révélé l’entraîneur de l’équipe du Québec.

 

PARTENAIRES DE L'ÉQUIPE DU QUÉBEC

 

La marque Érable du Québec est fière de soutenir l’équipe du Québec et les talentueux athlètes qui en font partie. Les membres de la formation du fleurdelisé sont habillés par Apogée. Les véhicules mis à leur disposition sont une gracieuseté de Lexus Canada. Les professionnels de Garmin les accompagnent et les conseillent dans leur recherche d’aérodynamisme.

 

Les membres de l’équipe du Québec évoluent habituellement pour les formations suivantes :

 

Cadet Hommes/Femmes :

 

Érika Baillargeon (Sigma Assurance)
Philippe Thiboutot (Sigma Assurance)
Médéric Carrier (Dalbix Siboire)
Simon Ruelland (Sigma Assurance)
Mikaël Côté (Dalbix Siboire)
Zorak Paillé (Performance des Laurentides)
Matteo Oppizzi (Performance des Laurentides)
Xavier Gagnon (Dalbix Siboire)
William Simard (Dalbix Siboire)

 

Junior Hommes :

 

Charles D'Amour (Dalbix Siboire)
Charles-Antoine Côté (Dalbix Siboire)

 

U23 Hommes:

 

William Côté (équipe du Québec)

 

Élites Femmes :

 

Cindy Montambault (indépendante)

 

Sur le Web

 

Pour suivre les résultats de la compétition, visitez régulièrement le www.fqsc.net. Pour ne rien manquer de l’actualité cycliste québécoise, aimez notre page Facebook FQSC – Fédération québécoise des sports cyclistes et suivez les nouvelles à partir du compte Twitter @fqsc.

 

– 30 –

 

Source :           Carl Vaillancourt, coordonnateur aux communications
Fédération québécoise des sports cyclistes
(514) 252-3071 poste 3739
(450) 518-2299
www.fqsc.net