Natation artistique – Championnats du monde de la FINA

« Nous sommes fières de ce que nous avons accompli » – Audrey Joly

2019_NatationArtistique
Photo Facebook/Natation artistique Canada 
Équipe nationale senior 2019

Montréal, 19 juillet 2019 (Sportcom) – L’équipe canadienne de natation artistique a fait preuve de constance et d’aplomb en obtenant 90,100 points lors de la finale de la routine libre par équipe présentée vendredi, aux Championnats du monde de la FINA à Gwangju, en Corée du Sud. Cette performance leur a d’ailleurs permis de conclure la compétition en force en conservant leur 7e rang au classement général.

Pour Audrey Joly, cette prestation démontre bien tous les efforts déployés lors des nombreux entraînements tenus dans les dernières semaines et c’est avec fierté que son équipe et elle quitteront la Corée du Sud.  

« On a vraiment bien réussi aujourd’hui, comme dans les préliminaires! Nous avons beaucoup travaillé sur certains éléments techniques pour qu’ils soient presque parfaits et nous voyons les résultats. Nous sommes très contentes de notre performance. »

En plus de permettre au Canada de consolider leur place acquise mercredi dernier lors de la ronde préliminaire, cette performance est de bon augure en vue des Jeux panaméricains qui s’amorceront la semaine prochaine à Lima, au Pérou.

« C’est sûr que ça nous donne confiance pour les Jeux panaméricains! Nous avons réussi à démontrer ce dont nous sommes capables et nous voulons poursuivre sur notre lancée. Nous avons de grandes attentes et nous continuerons de nous entraîner pour les atteindre », a poursuivi Joly.

Au final, ce sont les Russes qui ont remporté l’épreuve avec un pointage de 98,000. Elles ont devancé les Chinoises (96,0333 points) et les Ukrainiennes (94,3667 points), le tout, devant les yeux attentifs des représentantes canadiennes qui ont profité de cette compétition pour acquérir un maximum d’expérience, tout en consolidant l’esprit d’équipe.

« Nous avons pu observer les meilleures au monde et voir ce qu’il nous faut pour accéder au niveau suivant et nous devrons nous concentrer sur ces détails au cours de la prochaine année. Nous avons une belle équipe et nous nous sommes toujours soutenues pendant la compétition. Nous sommes fières de ce que nous avons accompli au cours de la semaine », a-t-elle conclu au sujet de sa formation, qui compte aussi les Québécoises Andrée-Anne Côté, Camille Fiola-Dion, Rebecca Harrower, Claudia Holzner et Jacqueline Simoneau parmi ses rangs.