Water-polo – Championnats du monde de la FINA

Les Canadiennes terminent les mondiaux sur une victoire

water-polo
Twitter: FINA 


Montréal, 24 juillet 2019 (Sportcom) – Si les poloïstes canadiennes n’ont pas connu le tournoi espéré aux Championnats du monde de la FINA, elles auront à tout le moins terminé leur séjour en Corée du Sud sur une bonne note. Opposées aux Kazakhes dans le match déterminant les 9e et 10e places, les joueuses du pays ont été dominantes pour l’emporter 24-7 mercredi à Gwangju.

« Même si nous ne sommes pas parvenues à atteindre notre objectif ultime lors de la compétition, nous voulions tout même terminer sur bonne note et montrer ce dont le Canada est capable », a mentionné la Montréalaise Joelle Békhazi qui a déjoué cinq fois la gardienne du Kazakhstan au cours de la rencontre.

Emma Wright (5), Kelly McKee (4), Kyra Christmas (3), Krystina Alogbo (3), Monika Eggens (2), Shae Fournier (1) et Axelle Crevier (1) ont été les autres marqueuses du Canada.

La formation dirigée par l’entraîneur montréalais David Paradelo a rapidement pris les devants en marquant sept fois au premier quart tout en ne cédant que trois buts à leurs adversaires. Les Canadiennes ont ensuite continué de creuser l’écart et c’était déjà 16-5 au terme de la première demie.

Le Canada a poursuivi sa lancée dans la deuxième moitié du match en trouvant le fond du filet quatre fois au troisième quart, puis à huit occasions au quatrième, portant la marque finale à 24-7.

« Nos objectifs pour ce match étaient de pousser la contre-attaque et mettre beaucoup pression sur l'adversaire et ce, tout en nous préparant pour les matchs des Jeux panaméricains », a expliqué Békhazi.

Après avoir signé une victoire et deux défaites dans la phase de groupes, les joueuses canadiennes s’étaient fait reléguer aux matchs de classement samedi, quand elles ont été battues par les Néerlandaises au deuxième tour préliminaire. Victorieuses contre les Chinoises lundi, les poloïstes pouvaient espérer finir neuvièmes en vainquant les Kazahes, ce qu’elles ont réussi.

« Je suis très fière de notre équipe et de comment nous avons répondu face à l'adversité. Nous avons vécu des défaites difficiles dans ce tournoi, mais nous nous sommes toujours battues », a souligné Joelle Békhazi.

Krystina Alogbo, Axelle Crevier, Shae Fournier et Élyse Lemay-Lavoie sont les autres Québécoises de la formation.

Les Canadiennes prendront maintenant la direction de Lima, au Pérou, pour les Jeux panaméricains, où elles tenteront de décrocher une place pour le pays aux Jeux olympiques. La meilleure équipe chez les hommes et chez les femmes qui n’est pas déjà qualifiée obtiendra son billet pour Tokyo 2020 qui commencera dans un an jour pour jour.