« Nous l’avons gagnée ensemble »

- Cory Paterson, médaillé de bronze au concours complet

PatersonCory2018
Photo Facebook/Gymnastique Canada 
Cory Paterson

Montréal, 29 juillet 2019 (Sportcom) – Les encouragements et le soutien de René Cournoyer auront mené Cory Paterson vers une médaille de bronze au concours complet, lundi, aux Jeux panaméricains de Lima, au Pérou. Ensemble, les deux Québécois ont réussi à prouver que le Canada figurait parmi les pays à surveiller sur la scène internationale en gymnastique artistique.

Cory Paterson a conclu sa journée avec une note globale de 82,200 points pour monter sur la troisième marche du podium. « Je ne savais pas du tout ce qui allait arriver aujourd’hui (lundi) puisque les équipes ici sont très fortes. J’ai fait du mieux que j’ai pu sur les six engins et ç’a été suffisant pour gagner le bronze. » La fatigue accumulée la veille a représenté un défi supplémentaire pour Paterson, qui a tout de même été en mesure de se concentrer sur une épreuve à la fois et ainsi, connaître du succès à chaque occasion.

Il s’en est fallu de peu pour que René Cournoyer se faufile lui aussi sur le podium. Il a terminé la finale en quatrième place, à 0,125 point de Paterson. « Ce sont de petits détails qui ont fait la différence. Il y a juste trois places sur le podium et il devait y en avoir un qui saute! Médaille ou non, ça ne joue pas sur ma fierté et ça ne change pas le fait que j’ai montré de très belles choses », a-t-il souligné.

Ce dernier était extrêmement ravi pour son coéquipier et bon ami lorsqu’il l’a vu prendre le troisième rang. « Être ici et vivre tout ça avec lui, ça crée des liens incroyables. Le simple fait de s’encourager mutuellement nous a motivés à nous surpasser et ç’a grandement paru sur nos performances. »

Paterson va dans le même sens que Cournoyer. « Nous nous encourageons beaucoup et ça demeure une compétition très saine. Je suis troisième aujourd’hui, mais ça peut très bien être lui la prochaine fois et je serai tout aussi heureux. »

Ce sont les Brésiliens Caio Souza (83,500 points)  et Arthur Nory Mariano (82,950 points) qui ont réussi le doublé en recevant respectivement l’or et l’argent.

L’objectif des gymnastes canadiens en arrivant en Amérique du Sud était clair. Ils souhaitaient démontrer au monde entier qu’il y avait beaucoup de talent au Canada dans leur discipline. Les deux athlètes pensent avoir réussi à convaincre les sceptiques avec cette performance en finale du concours complet.

« Nos résultats prouvent que le Canada est fort et compte sur beaucoup de profondeur avec au moins deux gymnastes pouvant monter sur un podium. C’est ultra prometteur pour les Championnats du monde », a ajouté René Cournoyer.

Les Jeux panaméricains ne sont pas toutefois pas encore terminés pour lui. Le Lanaudois sera des finales individuelles aux anneaux et à la barre fixe, qui auront lieu mardi et mercredi.

 « Je suis vraiment fière d’elle! »

Du côté féminin, Victoria Woo a complété sa première finale au concours complet au huitième rang avec une note globale de 51,250 points. « Pour une première, je suis satisfaite de ma performance, a confié la gymnaste de Brossard. Je voulais surtout m’amuser et c’est ce que j’ai fait. »

Woo a totalisé 12,250 points au sol, puis a obtenu 13,500 points au saut. Elle a amassé 12,950 points aux barres asymétriques, pour finalement recevoir 12,550 points à la poutre. Même si elle était satisfaite de sa première journée, la Québécoise tenait à améliorer certains aspects durant sa prestation en finale.  « J’aurais pu être meilleure au sol, mais en général, j’ai mieux fait qu’aux qualifications en évitant certaines erreurs aux barres et à la poutre. Pour moi, un top-8 est un bon résultat. J’ai réussi toutes mes routines et c’était mon objectif. »

Sa coéquipière Ellie Black a défendu son titre gagné aux Jeux panaméricains de 2015, à Toronto, en s’emparant à nouveau de la médaille d’or. À l’image de René Cournoyer et Cory Paterson, le couronnement de Black a des allures de victoire personnelle pour Victoria Woo. « Ellie et moi sommes les gymnastes les plus expérimentées de l’équipe. Ça fait longtemps que nous faisons de la compétition ensemble et nous nous entendons vraiment bien. Je suis vraiment fière d’elle! » s’est réjouie Woo.

Ellie Black a décroché sa deuxième médaille d'or de suite grâce à ses 55,250 points. C’est l’Américaine Riley McCusker (55,125 points) et la Brésilienne Flavia Saraiva (54,350 points) qui ont mis la main sur l’argent et le bronze.

Outre sa performance individuelle et sa médaille à l’épreuve par équipe, Victoria Woo gardera de bons souvenirs de son passage à Lima. « Ça faisait longtemps que je n’avais pas représenté le pays dans une grosse compétition internationale, alors je suis vraiment fière d’avoir pu porter les couleurs du Canada ici. »