Canoë-kayak de vitesse – Jeux panaméricains

Langlois et Crête concluent en beauté

andreanne langlois
 


Montréal, 30 juillet 2019 (Sportcom) – Andréanne Langlois et Dominic Crête ont brillé, mardi, dans une journée marquée par la récolte de trois médailles canadiennes au bassin des Jeux panaméricains de Lima, au Pérou.

Ce dernier jour de compétition en canoë-kayak de vitesse a débuté en force pour le Canada qui a vu Langlois et sa coéquipière Alanna Bray-Lougheed remporter la finale du K2-500 m.

Même si elles en étaient à leurs premières expériences dans cette épreuve, les Canadiennes se sont imposées avec un temps de 1 minute 45,484 secondes soit 1,448 seconde de moins que les médaillées d’argent, Maria Garro et Brenda Rojas, de l’Argentine.

« C’est tout nouveau pour Alanna (Bray-Lougheed) et moi. Nous avons récemment décidé de former un duo et c’était notre deuxième course à vie », a indiqué Langlois qui compte bien répéter l’expérience avec sa compatriote. « Nous n’avions pas vraiment d’attentes pour cette compétition. Nous voulions simplement bien faire pour éventuellement bâtir sur cette course. Finalement, ç’a été une réelle surprise et il y a de très bonnes chances que nous poursuivions l’aventure. »

L’athlète de Trois-Rivières est revenue en course quelques heures plus tard pour la présentation de la finale du K1-200 m, où elle a terminé deuxième, à 0,427 s de la médaillée d’or, l’Argentine Sabrina Ameghino (42,979 secondes). C’est la Mexicaine Beatriz Briones (+ 0,457 seconde) qui a complété le podium.

Forte d’une récolte de quatre médailles en autant d’épreuves, Langlois s’est dite plus que satisfaite de ses Jeux panaméricains et se sent d’attaque pour la suite des choses.

« Je suis vraiment contente du résultat! C’était une semaine chargée en course, mais c’était mon choix. Je veux bien me préparer pour les Jeux olympiques et je sais exactement sur quoi travailler pour les prochaines années. Tout n’a pas été parfait, mais ça démontre que je peux toujours m’améliorer comme athlète et en tant que personne. »

Crête se surpasse au K1-200 m

De son côté, Dominik Crête a survolé la finale du K1-200 m pour remporter la médaille d’or. Le Trifluvien a connu un excellent départ, ce qui lui a permis de devancer l’Équatorien Cesar De Cesare (+0,450 seconde) et l’Argentin Ruben Rezola (+0,540 seconde) au fil d’arrivée.

« Dès mes premiers coups de pagaie, je savais que j’avais une bonne course! De Cesare (Cesar) est un gars reconnu pour connaître de bons départs et, dans les premiers instants, j’avais déjà une avance d’environ 2,5 mètres. Ensuite, je me suis concentré à garder le même genre de rythme que lors des qualifications et ça s’est bien passé », a expliqué Crête à la suite de cette course.

Ce triomphe a ainsi mis à son périple péruvien au cours duquel il s’était fixé des objectifs personnels bien précis.

« Je suis arrivé à Lima sans trop d’attentes, avec pour but de focuser sur moi-même. Je voulais retrouver du plaisir à courser et m’amuser. C’est exactement ce que j’ai fait au cours des derniers jours et je suis très content du résultat », a conclu Crête qui avait fait partie du K4 canadien qui s’était classé quatrième dimanche.

Seule autre Québécoise en lice lors des finales de canoë-kayak de vitesse présentées mardi, Anna-Roy Cyr (Lac-Beauport), a terminé cinquième au C1-200 m.