Jeux panaméricains

Une première médaille signée Mohab el Nahas à Lima

20190810 - mohab el nahas - lima
 


Montréal, 10 août 2019 – Mohab el Nahas a mis la main sur la première médaille du Canada en judo aux Jeux panaméricains de Lima, au Pérou, samedi, en remportant le bronze chez les moins de 90 kg.

Il y a à peine deux jours, la participation du Canadien aux Jeux panaméricains était toujours incertaine en raison d’un virus. « Il a été sous les antibiotiques et a même été isolé en quarantaine parce qu’il était contagieux! Nous ne savions pas ce qu’il avait. Il y a deux jours, il ne se battait même pas. Ce matin, il était blême, mais je lui ai dit d’y aller un combat à la fois et ç’a bien été », a expliqué l’entraîneur, Jean-Pierre Cantin.

« J’ai parlé à mes parents avant la compétition et ils m’ont dit de ne pas combattre si j’étais trop malade. Je me sentais capable et je suis content de leur avoir prouvé que j’avais raison! » a partagé le nouveau médaillé de bronze, qui en était à sa première expérience aux Jeux panaméricains.

Mohab el Nahas a vaincu de façon convaincante le Dominicain Robert Florentino par Ippon à son dernier affrontement de la journée pour mériter sa place sur le podium. « C’était très important pour moi de l’emporter et prendre ma revanche après ma défaite contre lui aux Championnats panaméricains, a souligné el Nahas. À mon avis, il était le meilleur de la catégorie, alors je suis très content de l’avoir battu. »

Le judoka canadien n’a pas très bien amorcé sa journée à Lima, lui qui s’est dit « encore dans la lune et mal préparé ». Il s’est rapidement incliné par Ippon contre le Brésilien Rafael Macedo, ce qui l’a envoyé au repêchage. Mohab el Nahas s’est ensuite mesuré au Vénézuélien Antony Pena et a signé une victoire après que son opposant ait été pénalisé.

« Tous mes combats ont été très rapides, ce qui était l’idéal pour moi vu que j’étais malade. Je me disais que plus c’était long, pire c’était pour moi », a-t-il rappelé.

Jean-Pierre Cantin estime que l’athlète peut être très fier de lui et de sa performance. « Il a été très stratégique et ses adversaires sont tombés dans le piège. Mohab n’a pas été nerveux et c’est dans ces situations qu’il peut sortir du beau judo. »

Emily Burt au pied du podium

Pour sa part, Emily Burt (-70 kg) a perdu d’entrée de jeu un face-à-face chaudement disputé contre la Cubaine Onix Cortes, ce qui l’a menée tout droit vers le repêchage. Elle est revenue en force par la suite en disposant de l’Américaine Chantal Wright, lui permettant de se battre pour une médaille de bronze.

La judoka n’a toutefois pu compléter le tournoi avec une médaille comme l’a fait son compatriote et elle a perdu contre la Péruvienne Maria Perez. « Emily a été malchanceuse. Ça se passait bien et elle était sur une belle séquence, mais son genou a lâché et elle a été forcée d’arrêter » a raconté Jean-Pierre Cantin.

Marc Deschênes (+100 kg) et Mina Coulombe (-78 kg) tenteront d’imiter Mohab el Nahas sur les tatamis péruviens, dimanche, à l’occasion de la dernière journée d’activités aux Jeux panaméricains de Lima.