Triathlon – Qualification olympique mondiale

Le Canada est 16e au relais mixte

LepageAlexis_2018Transition
Sportcom 
Alexis Lepage

Montréal, 17 août 2019 – Amélie Kretz, Alexis Lepage, Matthew Sharpe et Desirae Ridenour ont terminé 16es, samedi, lors du relais mixte de la Qualification olympique mondiale de triathlon qui se tient à Tokyo, au Japon.

Les Canadiens n’ont jamais été dans le coup lors de cette course, eux qui ont franchi la ligne d’arrivée avec plus de 4 minutes de retard sur les gagnants, les Français (1 h 26 min 33 s). Ces derniers ont tout juste devancé les Britanniques (1 h 26 min 33 s) lors du sprint final. Les Américains (+36 secondes) ont pour leur part complété le podium.

« Honnêtement, nous avons donné tout ce que nous avions aujourd’hui (samedi) », a lancé Alexis Lepage d’entrée de jeu, sans toutefois se défiler au sujet de la contre-performance de sa formation. « C’est sûr que c’est loin d’être le résultat espéré ! Nous avions de meilleures attentes, mais nous avons eu un relais difficile et nous devons vivre avec nos résultats en tant qu’équipe. »

Même s’il refuse d’appuyer sur le bouton panique, Lepage concède que ses coéquipiers et lui devront se ressaisir, sans quoi il deviendra ardu d’obtenir le laissez-passer tant attendu pour les Jeux olympiques de Tokyo. « Nous sommes déçus, mais nous devons rester positifs ! Il reste encore des compétitions importantes pour notre qualification mais, d’ici là, il sera primordial de travailler sur nos faiblesses comme sur nos forces pour nous ramener sur la bonne voie. »

Ainsi, le triathlète de Québec prendra la direction de la France, lundi, où il participera à un camp d’entraînement de deux semaines afin de peaufiner des aspects précis de sa nage et de son vélo.

« J’ai eu quelques difficultés à l’épreuve individuelle et je veux travailler sur ma nage en eau libre. Je vais aussi faire des entraînements simulés en vélo pendant lesquels je devrai maintenir un effort soutenu dans diverses situations. Je veux améliorer ma puissance et c’est la meilleure façon d’y arriver », a conclu Lepage.