Championnats du monde des maîtres d’haltérophilie

Sacha Amédé médaillé d’argent devant ses cinq enfants

ChdmMaitresHalterophilieMontreal2019
 


Montréal, 22 août 2019 – Sacha Amédé était de retour sur la scène internationale jeudi dans le cadre des Championnats du monde des maîtres d’haltérophilie, présentés au Centre Pierre-Charbonneau. Le Montréalais d’origine n’a pas déçu les nombreux proches venus l’encourager, lui qui a mis la main sur la médaille d’argent dans la catégorie des 96 kg pour le groupe d’âge des 40 à 44 ans.

Après avoir notamment participé à quatre Championnats du monde seniors, l’athlète de 43 ans a repris l’entraînement l’automne dernier afin d’avoir la chance de s’exécuter devant les siens. Il a réussi quatre de ses six essais, levant 121 kilos à l’arraché et 150 kilos à l’épaulé-jeté, pour un total de 271 kilos.

« J’étais compétitif, je suis même passé près de gagner, je suis vraiment satisfait », s’est exclamé le major dans les Forces armées canadiennes, qui s’est exécuté devant une trentaine de proches, dont ses cinq enfants.

Seul l’Américain Jason Sneed a fait mieux qu’Amédé, soulevant 126 kilos à l’arraché et 151 kilos à l’épaulé-jeté, pour un cumulatif de 277 kilos. Donald Smith, aussi des États-Unis, a terminé troisième (271 kilos).

« J’ai commencé à m’entraîner en octobre, pour faire cette compétition à la maison, et c’était vraiment plaisant. Le comité organisateur a fait un très beau travail, pour nous permettre comme athlète de lever devant nos parents et amis. Ç’a été un privilège. »

Jodi Podolas (photo Michèle Grenier)

L’intensité augmente

Mario Robitaille, vice-président du comité organisateur de l’événement, est d’ailleurs fier du boulot accompli. « Nous sommes ultra rodés après sept jours de compétition. Des athlètes un peu plus jeunes arrivent sur le plateau. Les poids sont plus lourds et l’intensité augmente. Dans plusieurs catégories, les médailles ne sont pas gagnées d’avance. Les totaux sont très serrés et il y a beaucoup de stratégies. Les entraîneurs sont très fébriles et chaque athlète espère faire un kilo ou deux de plus pour aller chercher la médaille. Il y a toute une fébrilité. Les athlètes se poussent à fond.»

La récolte des haltérophiles du pays a augmenté de 11 médailles jeudi, alors que plus d’une centaine d’athlètes de 40 à 44 ans ont foulé les deux plateformes.

Le spectacle a été relevé selon Yves Carignan, président du comité organisateur des Championnats du monde des maîtres de Montréal. « Le groupe des 40 ans est le plus gros de la compétition. Des seuils de qualification élevés ont été mis en place. Nous avons tellement eu d’inscriptions que nous avons dû faire des choix. »

Jodi Podolas a été la première représentante canadienne à monter sur le podium, récoltant la médaille d’argent dans la catégorie des 71 kg grâce à un total de 169 kilos. Elle a fini entre les Américaines Shana Millspaugh (174 kilos) et Kathryn Nutter (159).

Caroline Nicole (157 kilos), Siew Weldon (145) et Kaley Pugh (143) ont terminé respectivement aux quatrième, cinquième et sixième échelons. « Quatre Canadiennes parmi les six premières, nous avons de quoi être fiers. C’est une belle représentation », a affirmé Mario Robitaille.

Cathy Hambly, Leora Yates et Hannah Gray (photo Michèle Grenier)

Du côté des 81 kg, les Canadiennes Cathy Hambly (158 kilos) et Hannah Gray (129) se sont dans l’ordre classées deuxième et troisième. C’est l’Australienne Leora Yates (166) qui a été couronnée.

Plusieurs vice-champions et un doublé

Chez les hommes, John Florento a été sacré vice-champion des 61 kg en affichant un cumulatif de 181 kilos. L’Américain Nghiep Dinh a remporté l’épreuve en totalisant 217 kilos.

Jason Cain a imité son compatriote canadien en obtenant la médaille d’argent des 81 kg grâce à un cumulatif de 251 kilos.

John Florento (photo Michèle Grenier)

Un doublé canadien a suivi du côté des 89 kg, quand Glen Hutchinson a remporté l’or avec un total de 255 kilos et Ian Robinson a récolté l’argent en levant des barres de 245 kilos.

« C’est un bel accomplissement, d’autant plus que ça nous donne des points importants pour la compétition par équipe », a précisé Yves Carignan, qui voit les Canadiens batailler pour la deuxième place avec les Français, derrière des Américains indélogeables à ses yeux.

Deux autres médailles d’argent sont revenues à des représentants de la feuille d’érable jeudi, soit chez les 102 kg grâce à Steven Bishop et son cumulatif de 265 kilos ainsi que du côté des plus de 109 kg avec Akos Sandor et son total de 295 kilos.

Finalement, dans la catégorie des 109 kg, Mohan Sandhu est monté sur la troisième marche du podium en soulevant des barres pour 246 kilos.

Glen Hutchinson (photo Michèle Grenier)

Autres résultats des Canadiens aux mondiaux des maîtres jeudi :
76 kg : Eva Martens (136 kilos) 6e et Melanie Johnson (133) 7e;
+87 kg : Karine Brouillard, de Saint-Hyacinthe, non classée;
81 kg : Kenneth Lo Yan Chak (232 kilos) 4e, Michael Chaloner (216) 6e et Glenn Ogletree (213) 7e;
89 kg : Tim Noble (226 kilos) 5e et Michael Jackson (217) 6e;
102 kg : Mike Miller (238 kilos) 5e;
+109 kg : Craig Gilbert (270 kilos) 4e.

La Canadienne Abigail Guerrero Gonzalez, médaillée d’or des 59 kg mercredi, du côté des femmes ainsi que le Norvégien Ronny Matnisdal, champion mondial des 73 kg, chez les hommes ont été couronnés meilleurs de la catégorie d’âge des 40 à 44 ans.

Toutes catégories d’âge et de poids confondues, les Québécois Isabelle Gauthier et Marcel Perron sont toujours en tête, à moins de deux jours de la fin des championnats.

Vendredi, 110 haltérophiles sont attendus dans la catégorie 35 à 39 ans

Résultats complets : https://montrealmasters2019.com/fr/resultats/

Pour regarder la compétition en direct : https://montrealmasters2019.com/live

-30-

Rédigé par Sportcom pour les Championnats du monde des maîtres de Montréal 2019

Informations :

Yves Carignan
Président du comité organisateur
Championnats du monde des maîtres de Montréal 2019
418-368-2948
yvescarignan119@gmail.com
www.facebook.com/montrealmasters2019