Para-athlétisme – Jeux parapanaméricains

De retour d’une blessure, Guillaume Ouellet est champion parapanaméricain

20190824 GuillaumeOuellet
Twitter/Felix A Lapointe 


Montréal, 24 août 2019 (Sportcom) – Guillaume Ouellet ne visait rien de moins que le sommet du podium au 5000 m des T13, samedi, aux Jeux parapanaméricains de Lima, au Pérou. Le Québécois a répondu à ses propres attentes et a gagné l'or en dominant cette épreuve, quelques semaines seulement après être revenu d’une blessure aux ischiojambiers.

Ouellet a complété la distance en 15 min 8,68 s, soit 24,55 secondes devant son plus proche poursuivant, l’Équatorien Sixto Roman Moreta. Le Brésilien Francisco Orgeta Jacques (15 min 41,64 s) a été le troisième à franchir la ligne d'arrivée.

« La dernière année a été plutôt difficile pour moi avec les blessures, mais je savais que j’étais un des favoris et je voulais vraiment gagner », a indiqué l’athlète de Victoriaville.

Des tendinites aux deux ischiojambiers l’ont tenu à l’écart de la piste pendant près d’un an. En juin dernier, le coureur de 33 ans a repris la compétition et a été en mesure de se qualifier pour les Jeux parapanaméricains avec l’équipe nationale. « Ç’a m’a laissé juste assez de temps pour m’entraîner et me refaire un niveau de forme intéressant en arrivant à Lima. C’est vraiment super d’être revenu pour les Jeux. »

Après la finale, Ouellet a été réjoui de constater à quel point le stade était occupé pour l’occasion, ce qui est venu bonifier l’expérience parapanaméricaine. « Je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait autant de monde dans les estrades. Les installations sont superbes et tout est vraiment beau. Ç’a donné une belle soirée de course! »

En quête d’une deuxième médaille

L’objectif de Guillaume Ouellet en s’envolant pour le Pérou était bien clair. Il souhaite repartir de l’Amérique du Sud avec deux médailles d’or dans ses bagages, lui qui participera au 1500 m, mardi. Si le 5000 m est sa course de prédilection, ce qu’il a prouvé samedi, cette deuxième performance s’annonce un peu plus difficile en raison d’une plus forte opposition.

« Le Brésilien qui a couru au 5000 m aujourd’hui est surtout un spécialiste du 1500 m. J’ai voulu gagner le 5000 avec une bonne avance, mais aussi garder de l’énergie pour la prochaine épreuve », a fait savoir celui qui avait décroché l'or au 1500 m des Jeux parapanaméricains de Toronto, en 2015. Selon lui, la clé du succès réside dans la récupération entre les deux courses, qui se devra d’être optimale s’il veut connaître du succès. « Je suis arrivé sans avoir trop de bobos et j’ai pu performer sur demande, ce qui n’a pas toujours fonctionné pour mon corps. C’est un gros défi qui m’attend et j'ai hâte de le courir! »

En plus d’être une belle expérience, les Jeux parapanaméricains servent aussi de préparation en vue des Championnats du monde qui auront lieu en novembre, à Dubaï. Chose certaine, cette victoire au 5000 m est une grande source de motivation pour le nouveau médaillé d’or.

« Ça vient me donner beaucoup de confiance pour la suite des choses. C’est une bonne base et c’est très encourageant, surtout après ma blessure. Je pense être dans la bonne direction. »