Basketball en fauteuil roulant – Jeux parapanaméricains

« Nous avons encore faim » – David Eng, officiellement qualifié pour Tokyo 2020

2019-JonathanVermette-DavidEng-lima
WheelchairBballCAN 


Montréal, 30 août 2019 (Sportcom) – Tout comme l’ont fait les Canadiennes jeudi soir, l’équipe masculine de basketball en fauteuil roulant est parvenue à se qualifier pour les Jeux paralympiques de Tokyo. Une victoire de 62-42 acquise vendredi contre la Colombie aux demi-finales des Jeux parapanaméricains de Lima, au Pérou, est venue officialiser le tout.

Les joueurs canadiens ont connu un premier quart plus difficile, comme ce fut souvent le cas depuis le début de la semaine, a rappelé le Québécois David Eng. « Nous avons mis un peu de temps à nous mettre en marche. Nous aimons prendre notre temps pour analyser la partie et nous ajuster au besoin. »

Dès le début du deuxième quart, le Canada a creusé l’écart et est rentré au vestiaire avec une avance de 42-25 à la demie. Une solide performance au troisième quart a fait 60-29, puis la formation a ralenti en fin de rencontre afin de conserver son énergie en vue de la finale.

« Nous avons profité d’un bon momentum et les Colombiens ne sont jamais revenus dans la partie. Nous savions que c’était gagné et nous avons décidé de ménager nos forces pour la finale », a ajouté Eng, qui a conclu la rencontre avec dix points et deux passes décisives. Vincent Dallaire et Jonathan Vermette sont les deux autres Québécois à faire partie de la formation.

Terminer le travail

« Nous sommes vraiment contents d’aller à Tokyo et d’avoir gagné un match aussi important », a souligné David Eng après la partie, sans toutefois être pleinement satisfait. Bien que l’objectif des Jeux paralympiques soit atteint, le travail est loin d’être accompli pour les Canadiens, qui feront face aux Américains en grande finale. Les représentants de l’unifolié n’ont pas gagné l’or aux Jeux parapanaméricains depuis 2003 et David Eng compte bien fixer le tout samedi.

Champions en titre des Jeux parapanaméricains et des derniers Jeux paralympiques, les Américains représentent des adversaires de taille, ce qui apporte aussi du positif pour les Canadiens. « Ça va nous permettre de nous évaluer et voir si nos entraînements ont porté leurs fruits. C’est une équipe très forte et très rapide. Ce sera difficile, mais nous acceptons le défi. Nous la voulons cette médaille d’or et nous allons aller la chercher. »

La formation américaine a facilement vaincu celle de l’Argentine dans l’autre demi-finale au compte de 67-36. L’affrontement entre le Canada et les États-Unis aura lieu samedi.