Golf Québec – Omnium Placements Mackenzie

Pendrith remporte sa seconde victoire du Mackenzie Tour à l’Omnium Placements Mackenzie

Étienne Brault complète son premier tournoi professionnel en tête du contingent québécois

20190908TPendrithTrophee_AMcEachern
 


MONTRÉAL, Québec — À l’aube de la dernière ronde de l’Omnium Placements Mackenzie, Taylor Pendrith avait cinq coups d’avance sur Kyle Mueller. Après le premier neuf, l’ambiance a complètement changé, ce dimanche, sur le parcours Nord du club de golf Elm Ridge. Les spectateurs ont cessé de penser « y arrivera-t-il? » et se sont mis à se demander « à combien va-t-il gagner ça? ».

Finalement, Pendrith a joué la normale sur le tout dernier trou pour inscrire un pointage de 67, une ronde parfaite sans boguey. Ce faisant, il a gagné l’Omnium Placements Mackenzie avec huit coups d’avance. Il s’agit de son deuxième titre de la saison au sein du Mackenzie Tour et en carrière.

« C’est sans aucun doute la meilleure semaine de compétition que j’ai connue dans toute ma carrière », a souligné Pendrith que cette seconde victoire a propulsé au deuxième rang de l’Ordre de mérite. « Honnêtement, je ne crois pas avoir joué une seule fois dans l’herbe longue, ce week-end, peut-être une fois ou deux, mais mon jeu était vraiment à son meilleur avec mon cocheur. Surtout aujourd’hui. »

« Je suis resté calme toute la journée. Je savais que je menais, mais je ne savais pas précisément par combien. J’ai été tenté d’utiliser un fer sur le tertre du 17e trou, mais comme c’est un coup de départ difficile et descendant, j’ai plutôt opté pour mon bois no.1. Je me suis ensuite rendu sur le vert avec mon fer no.8 et j’ai dû faire deux coups roulés pour réaliser un oiselet. Ça m’a suffi pour comprendre que l’affaire était dans le sac. »

Avec sa performance exceptionnelle de -28, Pendrith a fracassé le record de la victoire comparée à la normale du Mackenzie Tour. Celui-ci avait été établi par Corey Pereira, l’an dernier à Calgary, alors qu’il avait remporté la Classique ATB Financial à -26.

« C’est définitivement la marque la plus basse que j’ai inscrite dans un tournoi de quatre jours », a mentionné le golfeur de 28 ans. « Nous avions un très bon groupe de compétiteurs cette semaine. Ils sont nombreux à avoir le potentiel de jouer sur le Circuit Korn Ferry et le PGA TOUR. De remporter la victoire avec une avance de 8 coups est vraiment tout un exploit dont je suis fier. »

Cette victoire ajoute de l’effervescence à une saison de golf qui est déjà tout à fait remarquable. Alors que le titre de Joueur de l’année et que l’exemption pour faire partie du Circuit Korn Ferry sont souvent identifiables bien avant la fin de la saison, cette année nous devrons attendre la conclusion du Championnat Canada Life avant de savoir qui prendra la tête du classement.

Chez les Québécois, Hugo Bernard s’est ressaisi, ce dimanche, pour jouer 69 (-3) et inscrire la meilleure ronde de la journée parmi les golfeurs de la Belle Province.

Dans son tout premier tournoi avec le statut de professionnel, c’est Étienne Brault qui aura fait preuve de la plus grande constance pendant toute la durée de l’Omnium Placements Mackenzie. D’ailleurs, avec ses rondes de 70-71-71-71 pour un total cumulatif de 283 (-5), il domine le palmarès des joueurs québécois.

Pos.

Nom

Scores

61É

Étienne Brault

70-71-71-71–283 (-5)

67É

Raoul Ménard

66-71-74-73–284 (-4)

67É

Keven Fortin-Simard

70-71-72-71–284 (-4)

67É

Hugo Bernard

71-68-76-69–284 (-4)

72É

Yohann Benson

70-69-71-76–286 (-2)

72É

Marc-Étienne Bussières

68-72-74-72–286 (-2)

 

Les six golfeurs québécois qui ont résisté au couperet de l’Omnium Placements Mackenzie se préparent maintenant pour une fin de saison qui s’annonce des plus chargées avec de nombreux tournois de qualification.

Conditions météorologiques de la ronde finale : Passages nuageux. Maximum de 17. Vent à 10 km/h.

 

Tableau des meneurs – Ronde finale

Omnium Placements Mackenzie

Pos.

Nom

Scores

Position courante à l’Ordre de mérite

Position projetée à l’Ordre de mérite

1

Taylor Pendrith (Canada)

69-62-62-67–260 (-28)

4

2

2

Kyle Mueller (U.S.)

64-67-67-70–268 (-20)

37

14

3

David Pastore (U.S.)

69-69-64-67–269 (-19)

21

13

4

Greyson Sigg (U.S.)

70-65-66-69–270 (-18)

12

7

T5

Sam Fidone (U.S.)

65-68-68-70–271 (-17)

20

16

T5

Hayden Shieh (U.S.)

69-66-66-70–271 (-17)

35

25

T7

James Allenby (Canada)

70-68-69-65–272 (-17)

22

17

T7

Matthew Naumec (U.S.)

66-71-69-66–272 (-17)

122

71

T7

Hayden Buckley (U.S.)

69-68-69-66–272 (-17)

5

5

T7

Eric Dietrich (U.S.)

68-66-71-67–272 (-17)

116

69

T7

Theo Humphrey (U.S.)

67-70-65-70–272 (-17)

36

28

T7

Lorens Chan (U.S.)

69-69-65-69–272 (-17)

3

4

 

Tous les résultats : https://www.pgatour.com/canada/en_us/leaderboard.html

 

-30-

Source du PGA TOUR :

Brendan Stasiewich

brendanstasiewich@pgatourintl.ca, 403 512-4625

 

Sources de l’Omnium Placements Mackenzie

Denis Gilbert, président du comité des communications, denis.gilbert@teluq.ca

Guylaine Sirois, gestionnaire des communications de Golf Québec, gsirois@golfquebec.org