Gymnastique artistique

Thierry Pellerin révolutionne son sport

PellerinThierry_arcons
Antoine Saito 
Thierry Pellerin

Montréal, 9 septembre 2019 (Sportcom) – Grâce à Thierry Pellerin, les gens présents à la Coupe Challenge de Szombathely, en Hongrie, ont assisté à un moment unique de la gymnastique artistique, vendredi dernier. Le Québécois a réussi pour la première fois une sortie qu’il a lui-même créée, donnant ainsi naissance à la sortie Pellerin.

Le Lévisien se devait de réussir sa manœuvre au cheval d’arçons afin qu’elle soit ajoutée au code de pointage de son sport sous le nom de « Pellerin ». Avant de s’élancer en Hongrie, Thierry Pellerin savait déjà qu’il s’agissait du moment idéal pour tenter le coup. « D’abord parce que nous sommes en début de cycle de Coupe du monde et qu’il n’y a aucun enjeu de sélection pour quoi que ce soit. Aussi, je participe à deux compétitions de suite, alors je pouvais en prendre une pour sortir mon mouvement et l’autre, pour performer! » a-t-il souligné.

Ce dernier ajoute tout de même qu’un stress supplémentaire s’est interposé durant sa performance. « J’ai fait plusieurs étapes de la Coupe du monde et je connais le stress qu’elles peuvent me causer, et sans vous mentir, c’est un stress que J’ADORE, a confié le principal concerné. Par contre, celui dont j’ai eu à faire face cette fois était très différent, beaucoup plus excitant. J’ai commencé ma routine et j’avais déjà hâte à la fin. Je savais que c’était mon moment et je l’ai pris. »


Une fois la routine complétée, la sortie Pellerin est devenue la troisième sortie possible en événement international, de quoi réjouir son créateur, très fier de l’avoir atterrie avec brio. « C’est une réalisation qui ne représentait rien de moins qu’un objectif de carrière pour moi. »

Marquer l’histoire

En action sur la scène internationale depuis 2016, Pellerin a expliqué que, selon lui, cette sortie détient le potentiel d’être la plus payante en compétition. Le jour même, il a même pu constater que certains compétiteurs commençaient déjà à la pratiquer. D’une certaine façon, l’athlète de 22 ans vient changer le visage de sa discipline. « Je crois bien que ça va en intéresser plusieurs. Ça me donne l’impression d’avoir de l’influence sur le sport et ça me rend vraiment fier. J’ai fait quelque chose de concret, j’ai mis beaucoup de travail pour concevoir mon mouvement et je suis content que les autres puissent en profiter! »

Maintenant que la case « créer une sortie qui portera mon nom » est cochée sur la liste d’objectifs de Thierry Pellerin, il se concentrera sur la Coupe Challenge de Paris, qui aura lieu cette fin de semaine. Le Québécois ne s’en cache pas, il espère retourner sur le podium comme il l’avait fait l’an dernier. « Je vise haut à Paris! Je veux défendre mon titre de médaillé d’argent. »