Boxe – Championnats du monde

Eric Basran s’impose au premier tour des mondiaux

20190911-eric-basran
flickr/Boxing AIBA 


Montréal, 11 septembre 2019 (Sportcom) – Premier Canadien à monter sur le ring des Championnats du monde de boxe d’Iekaterinbourg, en Russie, Eric Basran a donné le ton en l’emportant par décision unanime des juges au premier tour, mercredi, chez les 52-57 kg.

Basran a vaincu l’Arménien Erik Petrosyan afin d’accéder au tour suivant. Dès le départ, le Canadien a pris le contrôle du combat en plaçant des coups précis, tout en évitant ceux de son adversaire à maintes occasions. Sa taille avantageuse lui a permis de garder le boxeur arménien à distance et de l’atteindre plusieurs fois. Dominé depuis le début du duel, Petrosyan a tout tenté à la fin du troisième et ultime round, mais le Montréalais d’adoption a su résister pour signer une victoire sans équivoque de 5-0.

« En général, ç’a été une bonne performance pour moi, mais j’ai encore quelques trucs à améliorer et je devrai faire quelques ajustements pour le reste du tournoi », a souligné l’athlète de 20 ans, originaire de Vancouver.

Eric Basran était fin prêt à livrer la marchandise pour ce premier affrontement du Canada à Iekaterinbourg. Une situation à laquelle il s’était bien préparé mentalement. « Ça m’arrive régulièrement d’être le premier de l’équipe à devoir briser la glace en raison de ma catégorie de poids, alors je m’y attendais et je savais comment gérer ça. »

Ce dernier reprendra l’action dimanche contre Nilo Antonio Guerrero Cuadra, du Nicaragua, qui a profité d’un laissez-passer au premier tour. « Avant les Championnats du monde, notre camp d’entraînement a été une excellente préparation pour chaque scénario pouvant se présenter à nous. Nous avons tous travaillé très fort pour nous assurer d’être au sommet de notre forme en arrivant ici », a conclu Basran.

Pour une première fois, les Championnats du monde présentent les huit catégories de poids olympiques, le tout en vue des Jeux de Tokyo. Bien qu’il demeure une excellente préparation sur la scène mondiale, l’événement ne sert plus de qualification olympique pour les boxeurs.

Thomas Blumenfeld (63 kg) et Wyatt Sanford (67 kg) monteront aussi sur le ring des mondiaux au cours des prochains jours. La compétition aura lieu jusqu’au 21 septembre.