Cyclisme sur route – Grand Prix cycliste de Montréal

James Piccoli : une histoire de persévérance et de famille

PiccoliJames_portrait_2018
Sportcom 
James Piccoli

Montréal, 15 septembre 2019 – Très peu de cyclistes pourront se vanter d’avoir atteint les rangs professionnels et de s’être mesurés aux meilleurs de la planète. L’échantillon est encore plus minime lorsqu’on parle de James Piccoli, un athlète de Mont-Royal, qui n’avait jamais pris part à des compétitions cyclistes avant l’âge de 22 ans. Bénéficiant d’un soutien incommensurable de sa famille et d’une détermination hors du commun, Piccoli pourrait bien réaliser son rêve de rouler sur le circuit professionnel à temps plein, lui qui devrait annoncer sa signature avec une formation européenne très prochainement.

Lors de la dernière saison, Piccoli a obtenu d’excellents résultats avec l’équipe américaine Elevate-KHS, dont une victoire au Tour de Gila en mai dernier, de même qu’une deuxième place au Tour de l’Utah il y a à peine un mois. Ses performances ont d’ailleurs ouvert les yeux de certaines formations européennes qui l’ont récemment approché dans le but d’en venir à une entente.

« C’est mon rêve de rouler sur le World Tour! » a lancé Piccoli lorsque questionné au sujet d’un éventuel contrat. « C’est quelque chose que je souhaite accomplir depuis un certain temps. Je travaille fort pour y arriver et j’espère que le tout se réalisera dès l’an prochain. »

Aux dires du principal intéressé, son parcours unique n’aurait jamais été possible sans l’appui de sa famille et de ses amis qui ont toujours cru en ses chances d’atteindre les plus hauts niveaux du cyclisme sur route.

« Pour moi, c’est assez facile, parce que ma famille et mes amis sont toujours là pour m’encourager et me soutenir. Il y a une grande partie du travail qui leur revient. Ils veulent que j’aie du succès et je sais que si je poursuis mon entraînement de la même façon, les choses vont venir d’elles-mêmes. »

Le leader de l’équipe nationale canadienne a d’ailleurs la chance de courir devant ceux qu’il considère comme ses « plus grands fans », ce dimanche, à Montréal, où il tente d’améliorer sa 22e place acquise vendredi, à Québec.

« C’est sûr que ce sont mes meilleurs partisans! C’est toujours spécial de pouvoir rouler devant eux, ici, chez moi, et je vais essayer de leur donner un bon spectacle ».

Festivités et applaudissements dans la « Fan zone » de Piccoli

Fidèles à leurs habitudes, les proches de James Piccoli se sont déplacés en grand nombre dans le haut de la montée Camillien-Houde, où ils encouragent les coureurs à chaque passage. Ceux-ci n’ont pas hésité une seconde à vanter les mérites de leur favori entre deux cris d’encouragement.

« James est un passionné, il travaille fort! Je pense honnêtement qu’il n’y a pas un autre coureur qui a travaillé aussi fort que lui pour arriver où il est aujourd’hui. Chaque fois qu’il prend le départ d’une course, il croit en ses chances de gagner et d’obtenir un bon résultat. Il mérite tout ce qui lui arrive et nous sommes très fiers de lui », a indiqué son père, Gene Piccoli, qui a la chance d’observer les performances de son fils de près pour une rare fois.

« La plupart du temps, nous suivons les courses sur Twitter, alors c’est assez difficile. Nous sommes toujours à l’affût de ses résultats, même si des milliers de kilomètres nous séparent. Lorsqu’il vient au Québec, nous en profitons pour lui démontrer notre soutien et nous avons beaucoup de plaisir. »

Avant de retourner festoyer en compagnie de ses « invités », monsieur Piccoli s’est dit confiant à l’idée de voir James obtenir sa chance avec une équipe professionnelle pour la prochaine campagne. Selon lui, ce n’est qu’une question de temps avant que le tout se concrétise.

« Il a connu toute une saison et nous n’aurions pas pu demander mieux. Il est très fort mentalement et c’est ce qui lui permettra d’atteindre ses buts. Nous savons qu’il y a plusieurs discussions en cours et nous croyons fermement qu’il y arrivera », a-t-il conclu.