En rafale

SanfordWyatt20192
Facebook/Boxe Canada 
Wyatt Sanford et Andrei Zamkovoi

Boxe – Championnats du monde

Le parcours d’Eric Basran (-57 kg) et Wyatt Sanford (-69 kg) a pris fin mardi aux Championnats du monde de boxe présentés à Iekaterinbourg, en Russie. Tous deux ont terminé parmi les 16 meilleurs de leur catégorie.

Daniel Trépanier, directeur Haute Performance et entraîneur à cet événement, a fait savoir qu’avec deux victoires à leurs premiers mondiaux, ses protégés ont « bien performé et démontré une belle progression. »

Basran s’est fait montrer la porte de sortie lorsque l’Irlandais Kurt Walker s’est imposé 5-0. « Il aurait pu gagner le tournoi, mais pour cela, il avait besoin d’être plus actif pendant tout le combat. Son adversaire était champion d’Europe, alors ce n’était pas une commande facile », a commenté Trépanier.

De son côté, Sanford a plié l’échine 5-0 devant le Russe Andrei Zamkovoi. Ce dernier s’est dit être heureux de la façon dont le combat s’est déroulé et de son expérience à ses premiers mondiaux.

« J'aurais aimé sortir vainqueur, mais malheureusement, tu ne peux pas tous les gagner. Je me sentais fort et détendu, comme si j'avais ma place dans le ring. Mon plan était d’essayer de lui enlever son jab et d’avoir de brèves rafales de coups. Combattre un double olympien est une expérience formidable. Pas une seule fois, je n'ai reculé ni abandonné. Je n'ai que 20 ans et je quitte la compétition avec deux victoires et un grand combat serré avec le Russe. Je me sens fort et je suis impatient de montrer ce que j’ai appris de cette expérience aux qualifications olympiques », a conclu Sanford.

____________________________________________

Escrime en fauteuil roulant – Championnats du monde

Matthieu Hébert a commencé ses Championnats du monde d’escrime en fauteuil roulant, mardi, à Cheongju, en Corée du Sud, avec une 19e place à l’épée dans la classe A.

Après avoir reçu un laissez-passer au premier tour des éliminatoires, le Québécois s’est incliné face au Français Gaëtan Charlot, futur 14e au classement, par la marque de 15-7 dans le tableau des 32. Dans les poules, l’escrimeur de Beauharnois a signé une fiche de quatre victoires et deux défaites.

Le Britannique Piers Gilliver a été sacré champion du monde de cette épreuve, alors que le Russe Artur Yusupov a récolté l’argent. L’Iraquien Zainulabdeen Al-Madhkhoori et le Chinois Zhong Sai chun se sont partagé la troisième place. Le Canadien Ryan Rousell a quant à lui pris le 33e rang.

Représentant également le pays, Ruth Sylvie Morel a fini 27e du fleuret de la classe A.

Mercredi, Pierre Mainville fera son entrée en scène dans la classe B à l’épée tandis que Matthieu Hébert sera de retour en action au sabre.