Canoë-kayak d’eau vive – Championnats du monde

Florence Maheu devra patienter

2019-florence-maheu
Photo: Jeff Bloor 


Montréal, 26 septembre 2019 (Sportcom) – La kayakiste Florence Maheu devra faire preuve de patience au cours des prochains jours avant de savoir si elle a atteint son objectif des Championnats du monde de canoë-kayak d’eau vive, présentés à La Seu d’Urgell, en Espagne. Présentement 20e au classement des nations en K1, la Québécoise saura seulement à la toute fin de la compétition si elle a réussi à assurer une place pour le Canada en vue des Jeux olympiques de Tokyo.

Les 18 meilleures compétitrices provenant de pays différents obtiendront un billet pour leur nation en vue des Jeux de Tokyo 2020. Meilleure Canadienne à l’épreuve du K1, Florence Maheu est donc à deux rangs de qualifier le Canada.

Elle a d’abord pris le 39e échelon de la première manche, à 16,08 secondes de la meneuse, la Française Marie-Zelia Lafont. À sa deuxième course, l’athlète de Salaberry-de-Valleyfield a conclu au 20e rang, 11,76 secondes derrière l’Autrichienne Corinna Kuhnle.

« J’ai fait une deuxième manche plus rapide, mais tout de même insuffisante pour me classer pour la demi-finale », a reconnu Maheu, qui est passée à cinq secondes d’y accéder, notamment en raison d’une touche qui l’a pénalisée de deux secondes. Elle conclut ainsi les mondiaux au 40e rang du classement général. « Ma navigation a été correcte. La touche m’a coûté le top-19 et une petite erreur m’a fait perdre une autre seconde au centre du parcours, ce qui m’aurait permis d’avoir la qualification olympique pour le Canada », a-t-elle ajouté.

Encore de l’espoir

Même si son expérience aux Championnats du monde est maintenant terminée, la kayakiste de 26 ans a encore des chances de monter au classement des nations. La Québécoise pourrait profiter d’une redistribution des quotas à la fin de l’événement pour monter au classement.

« Une personne peut seulement qualifier un quota et plusieurs filles participent aussi aux mondiaux dans la catégorie C1. Si l’une d’entre elles qualifie un quota dans les deux épreuves, elle doit en choisir une, ce qui pourrait libérer des quotas en K1. »

Les Championnats du monde de canoë-kayak d’eau vive termineront dimanche. Florence Maheu reprendra quant à elle la compétition à la fin du mois d’octobre pour l’épreuve test olympique au Japon.