Cyclisme sur route – Championnats du monde

Magdeleine Vallières-Mill 10e au monde

VallieresMillMagdeleine2019
Twitter/Cyclisme Canada 
Magdeleine Vallières-Mill

Montréal, 27 septembre 2019 (Sportcom) – Rester en avant, ne pas tomber et réagir si quelque chose se passait. C’était tout ce qu’espérait la cycliste Magdeleine Vallières-Mill, sur la ligne de départ de la course junior sur route des Championnats du monde, vendredi, à Yorkshire, en Grande-Bretagne. La Québécoise en a finalement profité pour percer le top-10, terminant à sept secondes de la gagnante, l’Américaine Megan Jastrab.

Jastrab a fini première au sprint de cette épreuve de 86 kilomètres devant la Belge Julie de Wilde et la Néerlandaise Lieke Nooijen, respectivement médaillées d’argent et de bronze.

« Je suis super contente de ma course », a de son côté mentionné Vallières-Mill à Cyclisme Canada. La Sherbrookoise ne savait pas trop quel rang elle pouvait souhaiter avant de prendre part à l’épreuve. « Au dernier virage, il y avait deux filles avec un petit écart et j’ai tout donné jusqu’à la ligne d’arrivée. Je pense que la partie la plus importante de cette course était de bien se placer parce que le parcours était plat », a-t-elle ajouté.

De leur côté, la Gatinoise Laury Milette (84e à 13 minutes 26 secondes) et la Rosemèroise Camille Primeau (85e à 13 minutes 46 secondes) ont terminé plus loin au classement. La Montréalaise Adèle Desgagnés n’a pour sa part pas rallié l’arrivée.

Nickolas Zukowsky parmi les 30 premiers

Chez les moins de 23 ans, le titre de champion du monde a été décerné dans la controverse. Le Néerlandais Nils Eekhoff a été le premier à croiser le fil d’arrivée de cette course de 173 kilomètres. Toutefois, il a été disqualifié par le bureau des commissaires à l’issue de l’épreuve puisqu’il aurait profité trop longtemps du sillage d’une voiture d’équipe après sa chute. L’Italien Samuele Battistella s’est donc vu remettre le maillot arc-en-ciel de champion du monde. Le Suisse Stefan Bissegger et le Britannique Thomas Pidcock ont finalement récolté l’argent et le bronze.

Nickolas Zukowsky (+3 minutes 2 secondes), de Sainte-Lucie-des-Laurentides, a obtenu le meilleur résultat du pays dans cette épreuve avec une 26e place. Il a conclu la course dans un groupe de 14 cyclistes.

L’Edmontonien Evan Burtnik (77e) et le Montréalais Laurent Gervais (84e) ont quant à eux terminé à 12 minutes 42 secondes du cycliste le plus rapide dans un peloton de 43 hommes. Le Lévisien Pier-André Côté n’a pas fini la course.

Jeudi, chez les juniors, l’Américain Quinn Simmons a été sacré champion du monde avec une avance de 56 secondes sur l’Italien Alessio Martinelli. Le Bouchervillois Raphael Parisella (52e) et le Laprairien Lukas Carreau (61e) ont tous deux fini dans un peloton de 21 coureurs à 16 minutes 49 secondes du vainqueur. Les Britanno-Colombiens Riley Pickrell et Jacob Rubuliak n’ont pas terminé la course de 148,1 kilomètres.

Samedi, Marie-Soleil Blais (Saint-Rosaire), Karol-Ann Canuel (Gatineau), Gillian Ellsay (Courtenay), Alison Jackson (Vermilion), Gabrielle Pilote Fortin (Neuville) et Sara Poidevin (Canmore) uniront leurs forces pour la course sur route élite féminine.