Gymnastique artistique – Championnats du monde

Les Canadiennes décrochent leur billet pour Tokyo

GymnastiqueArtistiqueFemmes2019
Facebook/Gymnastique Canada 
Équipe canadienne féminine de gymnastique artistique

Montréal, 6 octobre 2019 (Sportcom) – Les gymnastes canadiennes ont obtenu leur laissez-passer pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 à l’issue des qualifications de l’épreuve par équipe, samedi, aux Championnats du monde de gymnastique artistique présentés à Stuttgart, en Allemagne.

La Québécoise Victoria Woo, la Néo-Écossaise Elisabeth Black, les Ontariennes Brooklyn Moors et Anne-Marie Padurariu, ainsi que la Britanno-Colombienne Shallon Olsen ont fini au cinquième rang avec 162,922 points. Grâce à ce résultat, les représentantes du pays ont aussi confirmé leur place en finale mardi.

« Cette place en finale est un extra parce que, notre but ultime, c’était la qualification olympique! » a commenté Woo.

Selon la gymnaste, ses coéquipières et elles n’ont pas d’objectifs spécifiques pour la finale et se concentreront à montrer ce qu’elles sont capables de faire. « Selon moi, notre force est notre unité. Nous nous sommes vraiment rapprochées cette année et nous sommes devenues une équipe plus forte. Je pense aussi que le fait d’avoir la même équipe ou presque qu’à Lima a vraiment aidé. »

Les Américaines (174,205 points), les Chinoises (169,161 points), les Russes (168,080 points) et les Françaises (166,713 points) ont terminé respectivement dans l’ordre devant les Canadiennes.

Pour ce qui est des Olympiques, neuf nations ont assuré leur place aux prochains Jeux et rejoindront les États-Unis, la Russie et la Chine, qui étaient déjà qualifiés pour Tokyo.

Victoria Woo satisfaite de ses performances individuelles

Du côté individuel, le parcours de Victoria Woo s’est arrêté dans les qualifications vendredi. Au concours complet, la Brossardoise a pris le 39e rang avec un total de 51,800 points. L’Américaine Simone Biles (59,432 points) a terminé au sommet de ce classement.

Aux engins, Woo a fini 46e aux barres asymétriques (13,500 points), 50e à la poutre (12,300 points) et 68e au sol (12,500 points). L’athlète de 21 ans a aussi participé aux qualifications de la table de saut (13,500 points), mais n’a pas obtenu de rang, car elle a fait seulement un saut.

« Mon rôle était de contribuer le mieux possible à qualifier l’équipe. Je suis vraiment contente d’être ici avec l’équipe et d’avoir fait ce que j’avais à faire », a-t-elle conclu.

Lundi, ce sera au tour du Repentignois René Cournoyer, du Lavalois William Émard et du Montréalais d’adoption Cory Paterson de prendre part aux qualifications masculines.