Judo Canada

Zupancic rate le podium de peu au Brésil

ZupancicKelita2019
Photo Judo Canada 
Kelita Zupancic

Montréal, 8 octobre 2019 – Kelita Zupancic est passée bien près de repartir du Brésil avec une médaille, lundi, au Grand Chelem de Brasilia. La judoka canadienne a conclu la compétition au pied du podium, après avoir perdu son combat pour une médaille de bronze contre l’une des favorites de la foule.

En action lundi dans la catégorie des moins de 70 kg, Zupancic a été vaincue à son dernier affrontement par la Brésilienne Maria Portela, qui a gagné par waza-ari.

L’Ontarienne avait précédemment perdu en demi-finale contre l’Allemande Giovanna Scoccimarro, future médaillée d’argent. Plus tôt, Kelita Zupancic avait commencé le tournoi en force en disposant de la Brésilienne Luana Carvalho et de la Marocaine Assmaa Niang pour terminer au sommet du groupe B.

Des pénalités coûteuses

De son côté, Étienne Briand a été éliminé à son premier combat des moins de 81 kg, et ce, aux termes d’une prolongation qui a duré un peu plus d’une minute. Le Québécois a finalement perdu par ippon à la suite de trois pénalités contre le Brésilien Victor Penalber.

« Ce n’était pas ma meilleure performance. La dernière punition, je peux vivre avec, mais pas les deux premières ont changé le déroulement du combat. Je ne comprends pas et je connais ça, le judo », a-t-il expliqué, lui qui a été pénalisé à deux reprises dans les quinze premières secondes de l’affrontement.

Mardi, c’était au tour de Marc Deschênes et Mohab El Nahas de fouler les tatamis en sol brésilien.

Deschênes (+100 kg) a connu un parcours similaire à celui d’Étienne Briand en Amérique du Sud. Il a lui aussi perdu d’entrée de jeu en étant pénalisé à trois occasions contre Vladut Simionescu, de la Roumanie.

« Je n’ai pas de regret »

Pour sa part, Mohab El Nahas a remporté son premier face-à-face chez les moins de 90 kg par waza-ari contre le Colombien Francisco Balanta. Le Canadien s’est ensuite opposé au numéro un mondial, l’Espagnol Nikoloz Sherazadishvili, qui a mis fin à sa journée, en route vers la plus haute marche du podium.

« Je me suis bien battu! J’ai gagné au premier tour contre le Colombien et c’était un combat très important », a souligné Mohab El Nahas. « J’ai bien commencé contre le champion du monde au tour suivant, mais je n’ai pas trouvé de solution pour pouvoir le projeter. Il m’a contré deux fois pour me battre et gagner la médaille d’or par la suite. »

Après s’être mesuré à cet adversaire de taille, l’athlète de 23 ans estime qu’avec l’entraînement, il pourra avoir le dessus sur Sherazadishvili. « J’ai fait de mon mieux et je n’ai pas de regret », a-t-il conclu

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Information:
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org