Cyclisme sur route – Tour de Lombardie (World Tour hommes)

Hugo Houle forcé à l’abandon pour conclure sa saison

Hugo Houle - Zuperdehlie _ Argon 18
Zuperdehlie _ Argon 18 


Montréal, 12 octobre 2019 (Sportcom) – « Il est temps que les vacances commencent. » C’est ainsi que Hugo Houle a résumé sa dernière course de la saison. Le membre de l'équipe Astana n’a pas été en mesure de compléter le Tour de Lombardie, samedi, en Italie, toujours ennuyé par des problèmes d’estomac.

Ces problèmes de santé ont commencé en début de semaine, puis la situation semblait s’améliorer au Milan-Turin, mercredi. « Ce n’est jamais parti à 100%. J’ai été embêté tout au long de la semaine, même si la forme était très bonne. C’était mieux au Milan-Turin, mais ça m’a vraiment nui aujourd’hui (samedi) », a spécifié Houle.

Le cycliste québécois a abandonné le Tour de Lombardie après avoir parcouru 175 kilomètres. « Je n’ai pas cherché à insister. Mentalement, j’étais prêt pour les vacances! J’ai donné le maximum pour aider Jakob Fuglsang aussi longtemps que possible et j’ai arrêté par la suite. »

Les ennuis d’estomac ne semblent pas inquiéter le principal concerné, qui ressent seulement de la douleur à l’effort, où il a du mal à digérer. « Il n’y a pas grand-chose à faire. Ce n’est pas toujours évident de bien récupérer avec cinq courses en une semaine. Je réévaluerai après avoir pris deux semaines de repos. »

C’est le Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo) qui a triomphé avec un chronomètre de 5 h 52 min 59 s. Le coéquipier de Houle chez Astana, Jakob Fuglsang, a été le quatrième coureur à compléter les 243 kilomètres de la course, à 16 secondes de Mollema. Après avoir signé la première victoire de sa carrière à une course d’une journée au Milan-Turin, le Canadien Michael Woods (EF Education First) est venu fermer le top-5 en franchissant la ligne d’arrivée 34 secondes après le vainqueur.

Une saison remarquable

Le Tour de Lombardie était la dernière épreuve affichée au calendrier 2019 de Hugo Houle. Une saison dont il est grandement satisfait et dont il se souviendra toute sa vie avec une première participation à l’événement cycliste le plus prestigieux au monde. « J’ai accompli l’objectif ultime de faire mon premier Tour de France, j’ai vraiment progressé et j’ai pu dénicher un nouveau contrat de trois ans avec Astana », a indiqué l'athlète de Sainte-Perpétue, ravi de pouvoir compter sur cette sécurité d’emploi pour les années à venir.

Selon lui, sa loyauté et son acharnement ont convaincu la formation kazakhe de lui offrir ce contrat. « Mon travail est apprécié par tous et chacun et on me le fait sentir. Je suis content d’avoir droit à cette confiance-là. »

Celui qui a été qualifié d'excellent coéquipier chez Astana espère bâtir sur ses récents succès pour atteindre un autre niveau, et ce, dès l’année prochaine. « J’ai montré que j’ai ma place et on me connaît de plus en plus pour mes performances. J’ai gagné le respect de tout le monde et j’ai été récompensé pour ça. Une très belle saison dans l’ensemble et maintenant, le repos est le bienvenu! »