Rugby à sept

Bianca Farella vise l’or, deux fois plutôt qu’une!

20191017-bianca-farella
twitter/Rugby Canada 


Montréal, 17 octobre 2019 (Sportcom) – Parmi les meilleures joueuses de rugby à sept au monde, Bianca Farella voit grand cette saison. Membre de l’équipe canadienne depuis 2012, la Montréalaise compte bien se hisser au sommet du classement des Séries mondiales et arriver fin prête aux Jeux olympiques de Tokyo l’été prochain pour gagner l’or.

Elle l’a prouvé au premier tournoi de la saison, à Glendale, en cumulant quatre essais en six rencontres. Également de la formation, les Québécoises Karen Paquin et Pamphinette Buisa ont toutes les deux marqué deux essais. La compétition ne s’est toutefois pas terminée comme prévu sur le plan collectif. Les Canadiennes ont en effet conclu au sixième rang du classement général avec une fiche de trois victoires, deux revers et une partie nulle.

Bianca Farella retient tout de même beaucoup de positif de cette première sortie inscrite au calendrier. Son équipe a échappé la victoire dans la dernière minute de jeu pour s’incliner par trois points contre les Américaines, futures médaillées d’or. Dans le duel face aux Australiennes, qui ont décroché l’argent, les joueuses du pays ont fait match nul 26-26.

« C’est ça le rugby à sept! C’est excitant pour les spectateurs et c’est très stressant pour les joueuses. Je suis fière de notre performance et de voir que la qualité du jeu augmente au fil du temps », souligne-t-elle. À son avis, des erreurs mentales ont coûté cher aux Canadiennes, notamment à leur dernière partie contre les Espagnoles, où elles ont été défaites 12-7.

« Nous les avions battues la veille et elles sont sorties plus fortes que nous cette fois. Ça ne suffit pas d’être physiques, il faut aussi avoir une grande force mentale et nous ne l’avions pas lors du dernier match. Une mauvaise décision coûte cher au rugby à sept et va souvent résulter à un essai. Nous allons devoir limiter les erreurs. »

Pas question de ralentir

Farella a connu une excellente année 2018 et espère poursuivre sur sa lancée. Ses performances la placent présentement au deuxième rang pour les essais marqués dans l’histoire des Séries mondiales avec un total de 139. L’athlète de 27 ans est aussi la cinquième marqueuse la plus prolifique de l’histoire du circuit avec un total de 695 points. Des statistiques gratifiantes après tout le travail réalisé au cours des dernières années.

« Ces chiffres démontrent que tous mes efforts ont payé et ça me met en confiance sur le terrain. Je ne pourrais jamais marquer d’essais sans l’aide de mes coéquipières, c’est un jeu d’équipe! » précise la principale intéressée.

Elle souligne d’ailleurs la présence de sa capitaine Ghislaine Landry, plus grande marqueuse de son sport, qui l’a beaucoup aidée dans son développement en tant qu’athlète. « J’aime beaucoup l’avoir à mes côtés et je pense avoir un rôle similaire auprès des autres filles. Je tente d’être une leader dans notre environnement au quotidien et de les inspirer. »

Tokyo 2020

La Québécoise a remporté la médaille de bronze aux Jeux de Rio, en 2016, lorsque le rugby à sept a fait son entrée au programme olympique. De l’expérience non négligeable à l’approche de Tokyo 2020, où elle vise la plus haute marche du podium. « C’est un énorme stress qui est tombé lorsque nous nous sommes qualifiées l’an dernier. On m’a dit que tous les Jeux offrent quelque chose de différent. Rio a été extraordinaire et j’ai hâte de voir ce qui m’attend au Japon. »

Selon elle, les championnes des présentes Séries mondiales auront de bonnes chances de triompher à Tokyo, simplement parce qu’elles auront fait preuve de constance tout au long de la saison. Malgré une contre-performance à Glendale, Farella croit toujours aux chances du Canada d’occuper le premier rang du classement général en 2020.

« Nous avons beaucoup d’expérience, plusieurs jeunes joueuses aussi et nous sommes les meilleures plaqueuses des séries, a-t-elle analysé. Nous savons sur quoi nous devons travailler et nous allons grandement progresser d’ici les Jeux olympiques de Tokyo. »

La prochaine étape des Séries mondiales aura lieu à Dubaï, du 5 au 7 décembre.