Lutte – Championnats du monde des moins de 23 ans

Sauvée par la cloche, Jade Dufour s’empare du bronze

2019-jade-dufour-budapest
Lutte Canada 


Montréal, 31 octobre 2019 (Sportcom) – Jade Dufour est parvenue à s’imposer de façon in extremis aux Championnats du monde des moins de 23 ans, disputés à Budapest, en Hongrie. Après avoir perdu son tout premier combat mercredi, la lutteuse a signé deux victoires de suite jeudi pour conclure avec une médaille de bronze au cou.

Il s’en est fallu de peu pour que la Montréalaise termine au pied du podium. En action chez les moins de 50 kg, elle s’est mesurée à l’Ukrainienne Mariia Vynnyk. Cette dernière a été la première à s’inscrire au pointage et a pris les devants 2-0. Dufour a ensuite réussi à la projeter au sol pour marquer quatre points, puis en a rapidement ajouté deux pour se créer une avance de 6-2 avant la mi-temps.

À la toute fin de l’affrontement, Vynnyk a réduit l’écart à 6-4 et avait l’avantage. « À ce moment-là, j’étais vraiment stressée. Je me suis dit que peu importe ce qui allait arriver, il ne fallait pas qu’elle monte sur mon dos. Je devais continuer à me battre, parce que le combat n’était pas encore fini », a raconté Jade Dufour.

Grâce à cette combativité, elle est sortie victorieuse de ce face-à-face chaudement disputé. Une reprise vidéo a été nécessaire sur la dernière séquence pour déterminer si l’Ukrainienne avait bel et bien marqué. Les points ne lui ont pas été accordés, faute de temps, laissant la victoire à la Canadienne avec un pointage final de 7-4. « J’ai été très chanceuse », a reconnu la nouvelle médaillée de bronze, en rappelant qu’une situation similaire s’était aussi produite en 2016. « Je vais devoir corriger mes erreurs pour m’assurer que ça n’arrive plus. Je ne pourrai pas toujours être sauvée par le temps, surtout si je veux être parmi les meilleures au monde. »

Courte préparation

La lutteuse de 22 ans a entamé son tournoi en perdant 12-2 mercredi face à la Chinoise Ziqi Feng, future médaillée d’argent. Elle a tout de même été retenue pour le repêchage, ce qu’elle a appris en soirée vers 19h00.

« Peu importe la décision, je voulais me préparer mentalement pour la suite en me disant que j’avais un autre combat le lendemain (jeudi). Ça me laissait très peu de temps, moins de 24 heures, alors je voulais saisir toute opportunité qui pouvait se présenter », a affirmé Dufour. Au repêchage, elle a affronté la Bulgare Fatme Mandeva, qu’elle a dominée 10-0. Une victoire qui lui a permis de lutter pour une médaille de bronze.

Somme toute, Jade Dufour est fière de sa performance et estime que cette médaille vient prouver qu’elle sera à surveiller au cours des prochains mois. Elle tentera de se tailler une place sur l’équipe canadienne en décembre et compte se servir de son expérience à Budapest pour améliorer sa lutte.

« C’est un sport difficile et je termine la compétition avec un œil au beurre noir, mais c’est toujours un grand plaisir de lutter pour le Canada! J’espère être de retour sur la scène internationale pour possiblement faire les Jeux olympiques l’été prochain. »

Les sélections canadiennes auront lieu du 5 au 7 décembre, à Niagara, en Ontario.