Para-athlétisme – Championnats du monde

Diane Roy contente de sa neuvième place

RoyDiane2016
Photo Matthew Murnaghan/Comité paralympique canadien 
Diane Roy

Montréal, 11 novembre 2019 (Sportcom) – Après sa cinquième obtenue au 800 m samedi, Diane Roy a pris le neuvième rang du 1500 m T54 des Championnats du monde de para-athlétisme, lundi, à Dubaï.

« J’ai été dans le peloton de tête sauf qu’au dernier tour, c’est parti très vite. Pour suivre, il fallait une bonne accélération et une vitesse élevée afin de tenir sur près de 500 mètres, ce que je n’ai pas eu », a reconnu Roy.

« Je visais une place dans les huit premières, mais bon, neuvième, je suis contente ! Les sept premières étaient très fortes et c’est ce que je valais », a ajouté la Sherbrookoise qui a stoppé le chronomètre à 3 minutes 39,73 secondes après avoir bataillé au sprint contre l’Américaine Chelsea McClammer pour finalement se faire devancer.

La Chinoise Zou Lihong (3 minutes 34,09 secondes) a décroché le titre mondial devant l’Australienne Madison de Rozario (+0,21 s) et l’Américaine Amanda McGregory (+0,23 s).

La présentation des mondiaux au début novembre a fait en sorte que les athlètes ont dû remanier leur planification d’entraînement afin d’arriver au sommet de leur forme au rendez-vous le plus important avant les Jeux paralympiques de Tokyo.

« Ce fut assez difficile, car il a fait froid (au Québec) depuis début septembre. Dans un monde idéal, il aurait fallu être au chaud deux semaines avant les mondiaux, mais ce n’était pas évident, car c’est long et coûteux. Je m’en sors assez bien jusqu’à maintenant avec mon résultat au 800 mètres. »

Roy a encore deux épreuves à son horaire d’ici la fin des Championnats, soit le 400 mètres et le 5000 mètres.

Pas de finale pour Lakatos et Dupont

Aux qualifications du 1500 m masculin qui réunissaient les athlètes des catégories T53 et T54. Les deux Québécois inscrits ont vu leur parcours s’arrêter brusquement.

Fait rarissime, Brent Lakatos (T53) n’a pas accédé à la finale, alors qu’il s’est classé quatrième de sa vague, ratant sa qualification d’un rang. Dans une autre vague de qualification, Alexandre Dupont (T54), n’a pas terminé sa course.

« Malheureusement, je n’ai pas passé les qualifications. Mon endurance n’était pas là au moment où il le fallait et je n’ai pas pu sprinter dans le dernier tour pour assurer ma qualification. 800 mètres demain. Au moins, ce sera une distance plus courte! » a commenté Lakatos sur Twitter.

Les Championnats du monde de para-athlétisme se poursuivent jusqu’à vendredi.