Parahockey – Coupe Canadian Tire

Une performance étincelante propulse le Canada en finale

LarocqueDominic2014
 


Montréal, 5 décembre 2019 (Sportcom) – La formation canadienne de parahockey a dominé sa demi-finale disputée face à la Russie, jeudi, à Paradise (Terre-Neuve-et-Labrador), pour signer une victoire de 3 à 1 et, du même coup, obtenir sa chance de remporter les grands honneurs de la Coupe Canadian Tire 2019.

Trois jours à peine après s’être inclinés 3 à 2 en tirs de barrage face à ces mêmes Russes, les représentants de l’unifolié ont joué un match presque sans faille pour assurer leur place finale.

Les Canadiens ont vu leurs adversaires prendre les devants 1 à 0 en milieu de première période, mais se sont rapidement ressaisis pour créer l’égalité 29 secondes plus tard. « Quand tu concèdes le premier but, ça donne toujours un coup! Ç’a fait du bien de marquer aussi vite et ça nous a permis de nous relancer dans la rencontre », a indiqué l’attaquant Antoine Lehoux, auteur d’une mention d’aide lors de ce duel.

Le Canada s’est ensuite buté au gardien russe Vladimir Kamantsev qui a réalisé plusieurs arrêts spectaculaires, avant de finalement céder lors d’un avantage numérique en fin de deuxième tiers. « Il a été très bon ce soir et ç’a été un défi pour nous! Il a fait plusieurs beaux arrêts, mais nous l’avons eu à force de persévérer » a poursuivi Lehoux.

Les joueurs de la formation nationale canadienne ont pris contrôle du jeu lors de la troisième période, marquant un but et limitant leurs adversaires à seulement deux lancers sur Dominic Larocque, pour filer vers la victoire.

« Les gars en avant de moi ont fait un travail incroyable! » a confié le cerbère québécois qui a stoppé sept des huit tirs dirigés vers lui lors de cette rencontre. « Nous avions perdu nos deux derniers affrontements, mais nous étions bien préparés pour aujourd’hui (jeudi). Nous ne connaissions pas beaucoup les Russes avant de les voir lundi et ils nous ont surpris. Par contre, nous savions exactement quoi faire pour les battre et nous avons suivi le plan de match à la lettre. »

Les attaquants Alexis Auclair et Anton Jacobs-Webb étaient également en uniforme pour cette partie.

Mettre fin à la séquence

Forts d’un gain de 8-0 contre la République tchèque dans l’autre demi-finale, les Américains tenteront de remporter un sixième titre de suite lors de la finale prévue samedi. Même s’il concède que la tâche ne s’annonce pas de tout repos, Larocque est confiant que son équipe à ce qu’il faut pour mettre fin à la séquence victorieuse des États-Unis.

« Nous les connaissons très bien et ça peut vraiment aller d’un côté comme de l’autre! Nous avons été malchanceux dans les dernières années et ils ont toujours trouvé le moyen de nous vaincre lors de cet évènement. Nous savons ce qu’il faut faire pour les battre et nous allons établir un bon plan de match pour y arriver », a-t-il conclu.

Mercredi, les porte-couleurs du Canada avaient dû s’avouer vaincus au compte de 4 à 1 face aux Américains.