Rugby à 7 – Séries mondiales (femmes)

Deux matchs en deux temps

Montréal, 6 décembre 2019 (Sportcom) – Les joueuses canadiennes ont connu deux matchs complètement différents, vendredi, au jour 2 des Séries mondiales de rugby à 7 de Dubaï, aux Émirats arabes unis. Face au Brésil, la formation canadienne s’est facilement imposée 43-0 pour ensuite mordre la poussière 34-10 contre les Américaines.

Dans la victoire face aux Brésiliennes, Elissa Alarie et Bianca Farella ont respectivement réussi un et deux essais. Contre les Américaines, ces dernières ont mis la machine en marche dès le début de la rencontre pour porter leur avance à 17-0 à la demie.

Bianca Farella a permis au Canada de s’inscrire au tableau indicateur à la huitième minute, sauf que les Américaines ont ensuite ajouté deux autres essais.

« Nous avons joué un excellent match contre le Brésil et notre attaque a pu contrôler le rythme. Contre les États-Unis, c’était une autre paire de manches », a reconnu Karen Paquin.

« Elles sont beaucoup plus physiques et elles nous ont fait mal sur les bottés d’envoi. Notre défense n’a simplement pas été à la hauteur, tant collectivement qu’individuellement. Le rugby à 7, ça va vite et un match peut partir dans un sens à la suite d’une erreur. »

Jeudi, l’équipe qui compte aussi parmi ses rangs la Québécoise Pamphinette Buisa, avait eu raison de la Russie 24-19.

Le Canada sera opposé à la France samedi.

« Demain (samedi), nous voulons attaquer le match de quart de finale et montrer que notre défaite contre les États-Unis n’était qu’une erreur de parcours. Les Françaises ont une défense très agressive et elles vont mettre beaucoup de pression. Nous devrons donc assurer notre positionnement et être solides au contact », a conclu la joueuse de Québec.