Biathlon – Coupe du monde

Jules Burnotte et ses coéquipiers 11es au relais

BurnotteJules_2017
Photo: Hendrik Osula 
Jules Burnotte

Montréal, 7 décembre 2019 (Sportcom) – Jules Burnotte et ses coéquipiers de l’équipe canadienne de biathlon ont pris le 11e rang du relais 4 x 7,5 km, samedi, à la Coupe du monde d’Ostersund, en Suède.

Le quatuor canadien composé de Burnotte, Scott Gow, Aidan Millar et Christian Gow a accusé un retard de 3 minutes 51,5 secondes sur l’équipe norvégienne, victorieuse en affichant un chrono de 1 h 10 min 30,4 s. La France (+32,3 secondes) et l’Italie (+1 minute 27,1 secondes) ont complété le podium.

Premier à s’élancer pour le Canada, Jules Burnotte vivait ce rôle pour la toute première fois en Coupe du monde. « J’étais bien excité, mais j’ai vraiment aimé ça! J’espère avoir cette occasion de partir premier à nouveau », a raconté le Sherbrookois qui a donné le relais à son coéquipier en accusant un retard de 14,7 secondes sur la tête.

L’athlète de 22 ans a connu une très bonne sortie tant sur ses skis qu’au champ de tir. « J’ai dû me tailler une place dans le peloton, ce qui n’est pas facile quand on n’a pas l’habitude, mais je me suis bien débrouillé. En arrivant au champ de tir, j’ai su entrer dans ma bulle et faire mon travail. J'ai eu des super temps au champ de tir et je suis vraiment content de ça. J'ai été à l'avant de la course un bon bout et c'était super », s’est-il réjoui.

 Le Québécois qui n’avait pas rallié la ligne d’arrivée de l’épreuve individuelle de 20 kilomètres mercredi dernier en raison d’une bonne chute s’est dit rassuré par son état de santé. « Je me sentais vraiment bien! J'ai fait bien attention avant la course, je me suis bien reposé, puis finalement, cet après-midi, tout s'est déroulé comme un bon processus d'avant-course. J'ai eu des bonnes sensations et ça me permet de vraiment bien me préparer pour les prochaines courses. »

« C'est le genre de performance qui me réjouit beaucoup, j'ai eu beaucoup de plaisir à courir, j'ai hâte à la suite », a-t-il poursuivi.

Burnotte a également apprécié de participer au relais aux côtés de ses coéquipiers canadiens. « Ça entraîne un bon esprit ! On est bien contents et on a hâte au prochain relais la semaine prochaine en Autriche. »

Burnotte et ses coéquipiers reprendront la compétition à Hochfilzen dès vendredi prochain, mais avant le relais, prévu pour dimanche, un sprint de 10 kilomètres et une poursuite individuelle de 12,5 kilomètres seront au programme.