Cyclisme sur piste – Coupe du monde

Lauriane Genest reprend confiance et perce le top-5

2019-lauriane-genest
Facebook/Lauriane Genest 


Montréal, 7 décembre 2019 (Sportcom) – La Québécoise Lauriane Genest a raté de peu sa place en demi-finale du sprint, samedi, à la Coupe du monde de cyclisme sur piste de Cambridge, en Nouvelle-Zélande. La Lévisienne a dû s’arrêter en quarts de finale et a terminé au cinquième échelon.

C’est, malgré tout, tout un bond pour la Québécoise qui avait fini 23e à cette épreuve samedi dernier à la Coupe du monde de Hong Kong.

« Ma performance m’a permis de reprendre confiance. Je sais que je suis dans la game. J’étais prête mentalement et physiquement et ce résultat représente exactement ce que je suis capable de faire », a affirmé l’athlète de 21 ans.

Genest avait entamé la journée en force en prenant le troisième rang des qualifications, parcourant les 200 mètres en 10,639 s. Automatiquement qualifiée pour les huitièmes de finale, privilège accordé aux quatre premières cyclistes seulement, la Québécoise a poursuivi son chemin en se mesurant à l’Australienne Caitlin Ward.

Genest est sortie victorieuse du duel avec une mince avance de 0,016 seconde ce qui lui a permis d’obtenir son laissez-passer pour les quarts de finale.

Alors opposée à la Russe Daria Shmeleva, la représentante du pays s’est imposée lors du premier duel. Shmeleva a remporté l’affrontement suivant, ce qui a forcé la tenue d’une troisième course aussi gagnée par la Russe, ce qui a mis fin au parcours de Lauriane Genest.

Chez les hommes, Hugo Barrette a pour sa part pris le 11e rang au keirin. Vainqueur de sa vague au premier tour, le natif de Cap-aux-Meules a pris le quatrième rang de sa course de deuxième tour alors que seuls les trois premiers accédaient à la finale A. Il a ensuite pris le cinquième rang de la finale B.

Également en action à cette épreuve, Joël Archambault s’est quant à lui arrêté au premier tour de repêchage après avoir fini deuxième de son groupe. L’athlète de Sainte-Christine en Montérégie a conclu au 13e échelon du classement final.

Dimanche, Archambault et Barrette seront du sprint tandis que Genest prendra le départ au keirin.