Parahockey – Coupe Canadian Tire

Les Canadiens doivent se contenter de la médaille d’argent

LehouxAntoine_action
Photo Alain Rakotomanana - Défi sportif AlterGo 


Montréal, 7 décembre 2019 (Sportcom) – Les parahockeyeurs canadiens étaient en mission dans la ville terre-neuvienne de Paradise. Ils espéraient mettre fin à la suprématie de l’équipe américaine, victorieuse des cinq dernières éditions de la Coupe Canadian Tire. Malheureusement, ils devront remettre le projet à l’an prochain, car leurs grands rivaux se sont à nouveau imposés en finale samedi soir. Défaits 2-1, les Canadiens devront se contenter à nouveau de la médaille d’argent.

« C’est sûr que nous sommes pas mal déçus, mais nous gardons la tête haute ! Nous pensions vraiment que c’était notre année et nous étions vraiment prêts », a souligné l’attaquant québécois Antoine Lehoux.

La marque étant toujours 0-0 après le premier tiers, il a fallu attendre la septième minute de la deuxième période avant de voir les États-Unis prendre les devants de la rencontre. Declan Farmer a été le premier à déjouer le gardien des Canadiens, Dominic Larocque.

Josh Hargis a doublé l’avance des Américains en début de troisième période, mais la réplique canadienne ne s’est pas fait trop attendre grâce aux passes de Tyler McGregor et Rob Armstrong qui ont permis à Billy Bridges de marquer.

« C’était vraiment serré. C’est sûr qu’ils ont eu plus de chance de marquer que nous, mais je crois que nous avons été dominants dans leur zone. Nous avons un bon contrôle de la rondelle en deuxième et en troisième période », a expliqué Antoine Lehoux.

« Nous allons apprendre de cette défaite, comme à tous les matchs, a ajouté le résident d’Adstock. Nous ferons les ajustements en conséquence afin de pouvoir l’emporter la prochaine fois ! »

Située à une vingtaine de kilomètres de Saint-Jean-de-Terre-Neuve, Paradise a chaleureusement accueilli les représentants du pays. « La communauté nous a très bien reçus. Nous avons eu une bonne foule tous les soirs de match. C’est le fun de voir que les gens se mobilisent ! Nous avons vraiment apprécié notre expérience ici », a mentionné Antoine Lehoux.

Alexis Auclair, de Saint-Hyacinthe, et Anton Jacobs-Webb, de Gatineau, étaient les autres joueurs québécois de la formation canadienne, mais n’ont pas embarqué sur la glace samedi soir.