Ski alpin – Coupe du monde

La météo complique la tâche des skieurs en Italie

CookDustin1
Photo Canada Alpin 
Dustin Cook

Montréal, 20 décembre 2019 (Sportcom) – C’est dans des conditions difficiles que Dustin Cook s’est élancé à l’épreuve du super-G, vendredi, à la Coupe du monde de ski alpin de Val Gardena, en Italie. Il a finalement pris le 40e rang de la compétition avec un temps de 1 min 15,74 s.

« Tout était vraiment terrible avec de la pluie, des conditions de piste horribles et de la brume. Nous avons eu un peu de tout sauf du soleil », a raconté l’athlète de Lac-Sainte-Marie, en Outaouais. Ce cocktail météo a d’ailleurs forcé un délai de trois heures sans toutefois influencer la préparation du skieur.

L’Autrichien Vincent Kriechmayr (1 min 13,84 s) a remporté l’or, suivi du Norvégien Kjetil Jansrud (+0,05 seconde) et de l’Allemand Thomas Dressen (+0,22 seconde). Le meilleur Canadien en action a été le Torontois James Crawford (+0,89 seconde) qui pointe au 17e échelon, un sommet dans sa carrière.

Il s’agissait d’un troisième départ en Coupe du monde pour Dustin Cook cette saison, lui qui s’est classé respectivement 50e et 31e des super-G de Lake Louise et Beaver Creek. « Je ne suis pas satisfait du tout de mon début de saison. J’espère seulement pouvoir améliorer mon ski à l’entraînement, ce qui aidera assurément à me redonner confiance pour les prochaines courses. »

Le skieur de 30 ans profitera d’un congé pour la période des fêtes et sera de retour sur piste au mois de janvier pour la Coupe du monde de Kitzbühel, en Autriche.