Escrime

Pari réussi pour Joseph Polossifakis

PolossifakisJoseph_PhotoRogerLauzon
Photo Roger Lauzon 
Joseph Polossifakis au Grand Prix de sabre de Montréal 2020

Montréal, 10 janvier 2020 (Sportcom) – La journée de vendredi était loin d’être comme les autres pour Joseph Polossifakis. Pour la première fois de sa carrière, c’est de chez lui qu’il est parti afin de se rendre à la première journée de compétition au Grand Prix de sabre de Montréal qui se déroule au stade IGA jusqu’à dimanche.

« Je n’avais jamais fait ça avant. C’est la première fois que je conduisais vers une compétition internationale au lieu d’être à l’hôtel et de prendre l’autobus. Ce matin, j’ai pris mes œufs chez moi avant d’affronter le trafic. J’ai mis de la bonne musique et je suis arrivé très zen. »

Cette formule a dû lui sourire puisque sa place au tableau de 64 de samedi lui a été confirmée dès la fin de ses six duels en ronde des poules.

Le sabreur, 31e au classement mondial, est d’ailleurs le seul représentant du pays à avoir obtenu son billet, ses coéquipiers ayant tous été éliminés après les poules ou aux termes des premiers matchs éliminatoires.

La journée a tout de même un peu mal commencé puisqu’il a perdu 5-4 son premier match après avoir mené la rencontre 4-1. « Je me suis vraiment ressaisi par la suite et j’ai cru jusqu’à la fin que je finirais avec cinq victoires », a mentionné celui qui a pris le 14e rang du classement provisoire alors que les 16 premiers étaient exemptés du tableau préliminaire. « J’ai été à une touche de ne pas passer. C’est là qu’on réalise que chaque petit détail compte. C’est très important », a rappelé celui qui se mesurera au Russe Alexander Trushakov, 128e au monde, samedi après-midi.

Shaul Gordon, 74e, Farès Arfa, 82e, et François Cauchon, 88e, sont tous les trois passés à une victoire d'atteindre le tableau de 64. Les trois sabreurs canadiens ont été défaits au deuxième tour du tableau préliminaire.

Angelo Chiara s’est pour sa part fait montrer la porte de sortie au premier tour et a pris le 100e rang. Les Canadiens Andrew Wei, 113e, Philip Pitura, 126e, Nicolas Mayer, 131e, Kevin Lutfy, 134e, Nicholas Dinu, 138e, Simon Lussier, 144e, Marc-Olivier Chénier, 145e, Olivier Emond, 148e, Shae McFadden, 149e, ont tous été éliminés après les poules.

Les rondes finales masculines de même que le début du tournoi féminin seront au programme de samedi au stade IGA.

Fleuret : Van Haaster avance à Paris

Alors que les meilleurs sabreuses et sabreurs sont à Montréal pour le reste de la semaine, Maximilien Van Haaster et ses compatriotes fleurettistes sont à Paris pour une Coupe du monde. Le Montréalais est le seul représentant canadien à s’être qualifié dans le tableau de 64 qui sera disputé samedi.

Auteur de cinq victoires en six matchs en poule, Van Haaster a remporté ses deux matchs éliminatoires du tableau préliminaire, d’abord vis-à-vis du Japonais Daiki Fujino (15-10) puis face au Brésilien Guilherme Toldo (15-12). Van Haaster, 50e au monde, sera maintenant opposé à l’Allemand Andre Sanita, 49e.

Le Montréalais Maxime David a perdu au tableau de 256 contre le Français Paul Antoine De Belval et a terminé 179e. Même histoire pour le Longueuillois Charles-Hugo Dubé, qui a été éliminé par l’Allemand Felix Klein pour finir 170e. Pour sa part, Julien Gaudreau-Pollender, de Montréal, a quant à lui été stoppé à la ronde des poules après avoir perdu quatre de ses cinq duels et s’est classé 205e.