Ski acrobatique – Coupe du monde

Asselin et Therriault stoppés aux qualifications

Therriault_Edouard_2019
J-F Cusson 
Édouard Therriault

Montréal, 17 janvier 2020 (Sportcom) – Tous deux en action en slopestyle à la Coupe du monde de l’Alpe de Siusi, en Italie, les skieurs Olivia Asselin et Édouard Therriault n’ont pas été en mesure d’atteindre les finales, vendredi. Asselin a terminé 15e chez les femmes, tandis que Therriault a dû se contenter du 27e rang du côté masculin.

À sa première descente, Olivia Asselin a raté son atterrissage au second saut du parcours, ce qui l’a forcée à laisser tomber le saut suivant. Cette séquence lui a fait perdre plusieurs points et elle a finalement obtenu 38,83 points. Elle a ensuite touché le sol avec une de ses mains dès le premier saut de la manche suivante et a conclu avec une note de 62,45 points.

Outre ces erreurs, la Lévisienne était fière de sa performance en Italie, même si elle visait une place en finale, réservée aux huit meilleures compétitrices. « J’avais un programme qui, si je le réussissais, me permettait de passer en finale. Ce n’est pas grave et je vais me reprendre », a-t-elle déclaré.

À sa première année en Coupe du monde, l’athlète âgée de 15 ans se sent de mieux en mieux sur ses skis lorsque vient le temps de démontrer son savoir-faire. Elle réalise qu’elle a ce qu’il faut pour rivaliser avec les autres skieuses et gagne en confiance épreuve après épreuve. Jusqu’à maintenant, elle a terminé 8e en big air à la Coupe du monde de Modène, en Italie, puis s’est classée 9e à celle de Font Romeu, qui s’avérait être sa toute première Coupe du monde en slopestyle.

« Au début, je ne savais pas quel était le calibre des filles dans le circuit. Plus ça va, plus je vois que c’est possible et accessible pour moi de faire les finales. C’est motivant, je vois mon amélioration et ça va mieux à chaque compétition », a affirmé Asselin.

À un détail près

Toujours en slopestyle, Édouard Therriault a terminé 27e en raison de ses 72,38 points amassés lors de sa première descente. « J’ai raté mon grab en début de parcours et ça m’a coûté cher. J’ai atterri tout le reste de mon programme et j’ai même réussi un triple flip, ce que je n’avais jamais fait en compétition », a raconté le skieur de Lorraine, qui a connu plus de difficultés à sa deuxième tentative, où il a seulement récolté 38,73 points.

Champion du monde junior en titre à cette épreuve, il s’agissait de sa deuxième Coupe du monde en slopestyle, lui qui avait pris le 37e rang la semaine dernière à Font Romeu, en France. « Ma qualification s’est jouée sur un petit détail comme à Font Romeu. C’est un peu frustrant de passer si proche », a confié Therriault, optimiste pour le reste du calendrier.

« Je vais apprendre de mes erreurs et je sais que ça va aller de mieux en mieux. Je dois juste faire preuve de constance et ça va finir par tourner en ma faveur. »

Asselin et Therriault retourneront maintenant au Québec avant de se rendre en Californie pour la Coupe du monde de Mammoth, qui aura lieu au début du mois de février.