Surf des neiges – Coupe du monde

Sébastien Toutant s’empare de l’or à Laax

2020-toutant
Source: Twitter/Sébastien Toutant 


Montréal, 17 janvier 2020 (Sportcom) – Sébastien Toutant aurait difficilement pu souhaiter mieux comme retour à la compétition vendredi à la Coupe du monde de Laax, en Suisse. Le planchiste a complété la finale du slopestyle sur la plus haute marche du podium, lui qui est passé bien près de renoncer à cette ronde ultime.

Vendredi matin, Toutant a manqué de rotation sur un de ses sauts à l’entraînement et a lourdement chuté, alors que sa tête a subi le plus gros de l’impact. Il s’est mordu la langue, saignait de la bouche et était ébranlé, mais les médecins l’ont examiné et lui ont dit que rien n’était bien grave. Le choix de participer à la finale ou non est revenu au Québécois.

« J’ai décidé de faire la première descente et si je ne me sentais pas bien, j’allais arrêter, mais ç’a super bien été », a-t-il raconté à Sportcom.

Une décision qu’il ne regrettera pas de sitôt. Provisoirement cinquième avant sa deuxième descente avec 81,16 points, il a reçu une note de 87,25 points pour se hisser au tout premier rang. Ce sont les Américains Redmond Gerard (85,45 points) et Justus Henkes (82,33 points) qui ont complété le podium. De la demi-finale mercredi, Francis Jobin s’est classé 22e. Pour sa part, Nicolas Laframboise était des qualifications en début de semaine et pointe au 48e rang.

Ce triomphe, Toutant le doit principalement à sa dernière manœuvre, où il a réussi un 1080 double cork sans utiliser les deux rampes situées aux côtés d’une arche de neige. Bien qu’il n’avait pas pratiqué cette figure à l’entraînement, elle lui aura finalement rapporté la médaille d’or.

« C’est difficile à faire, parce qu’habituellement, c’est le saut qui te donne la puissance pour réaliser ta figure. Je me suis juste lancé dans le vide et j’ai fait un gros jump sans prendre le jump. C’est ce qui m’a donné la victoire », a-t-il imagé, lui qui a toujours aimé le slopestyle vu l’originalité dont les planchistes doivent faire preuve à chaque événement.

« Il n’y a pas de règlement sur ce qui devrait y avoir dans la descente ou non et les organisateurs essayent toujours d’être plus créatifs sur les parcours. Ça apporte une certaine variation et on voit une belle progression de ce côté-là. »

La pause post-olympique

Il s’agissait d’une première sortie pour Toutant depuis près d’un an, où il avait pris part aux X Games d’Aspen.

Après qu’il ait été couronné champion olympique du big air aux Jeux de Pyeongchang, en 2018, l’athlète de 27 ans a voulu prendre plus de temps pour réaliser quelques tournages et donc, s’éloigner de la compétition. Il se dit maintenant prêt à revenir en action et se préparera pour les X Games d’Aspen, au Colorado, qui auront lieu la semaine prochaine.

« Je me sentais bien en arrivant en Suisse et j’étais très excité à l’idée de venir rider en compétition pour la première fois cette année », a-t-il confié, d’autant plus qu’il a fait son retour sur une de ses montagnes favorites. « J’adore les montagnes de Laax et on a eu droit à de la belle météo toute la semaine. Je ne pouvais pas demander mieux et c’est toujours le fun de commencer la saison du bon pied. Gagner la médaille d’or, c’est la cerise sur le sundae. »

Blouin termine sixième

Du côté féminin, Laurie Blouin a fini au sixième échelon de la finale en slopestyle en raison de ses 44,05 points. L’athlète de 23 ans a commis quelques erreurs, ce qui lui a coûté de précieux points. Elle a raté son dernier saut à sa première descente et a manqué une autre manœuvre à la deuxième.

L’Américaine Julia Marino a remporté la médaille d’or grâce à ses 81,30 points. La Japonaise Reira Iwabuchi et la Britannique Katie Ormerod ont suivi, elles qui ont respectivement amassé 76,95 points et 64,20 points.

 « Le slopestyle était vraiment beau et les conditions étaient parfaites. Malheureusement, je n’ai pas réussi à atterrir une descente, mais je suis fière de comment j’ai ridé ici. Maintenant, je passe à autre chose et je me concentre sur les X Games en big air », a conclu Blouin.