Ski cross – Coupe du monde

Brittany Phelan sur la deuxième marche à Nakiska

2019-phelan
Facebook/Brittany Phelan 


Montréal, 18 janvier 2020 – Brittany Phelan a signé son meilleur résultat de la saison, samedi, à l’épreuve de ski cross de la Coupe du monde de Nakiska, en Alberta. La skieuse de Mont-Tremblant a pris le deuxième rang de la finale afin de mettre la main sur la médaille d’argent.

La Suédoise Sandra Naeslund a été la première à franchir la ligne d’arrivée de la course ultime, devant Phelan, deuxième, et la Suisse Fanny Smith, troisième. Quatrième finaliste, la Française Marielle Berger n’a pas complété la course.

Naeslund, qui montait du même coup sur son sixième podium depuis le début de la saison, avait auparavant dominé toutes ses autres courses des rondes éliminatoires. Brittany Phelan et elle étaient d’ailleurs de la même demi-finale, ce qui est devenu un prélude à la grande finale.

Après une troisième place en qualifications vendredi, le parcours de Brittany Phelan a presque failli être écourté dès la première ronde éliminatoire samedi. L’athlète de 28 ans a eu la frousse en quarts de finale, où elle a été déséquilibrée pendant une fraction de seconde en fin de parcours. Elle est parvenue à demeurer sur ses skis pour compléter la course en deuxième place et accéder à la demi-finale.

Il s’agit d’un deuxième podium en Coupe du monde pour Phelan depuis le début de la campagne 2019-2020. La médaillée de bronze de l’étape d’Innichen (Italie), le 21 décembre dernier, a d’ailleurs toujours percé le top-10, même si elle avait commencé la saison avec une main fracturée.

Doublé canadien chez les hommes

Du côté masculin, les Canadiens Reece Howden (Cultus Lake, Colombie-Britannique) et Kevin Drury (Toronto, Ontario) ont tous deux terminé premier et deuxième de la finale pour réussir un doublé. Le podium a été complété par l’Allemand Daniel Bohnacker, qui s’est emparé de la troisième place devant son compatriote Florian Wilmsmann, quatrième.

Également des rondes finales, le Montréalais Chris Del Bosco a été éliminé en huitièmes de finale après avoir pris le quatrième rang de sa vague.

Peu avant l’arrivée, le skieur de 37 ans occupait le troisième rang de la course très serrée. Del Bosco a cependant a été déporté en fin de parcours, le privant d’une place parmi les deux premiers avançant au tour suivant. Celui qui avait pris le 26e des qualifications a donc conclu la compétition au 31e échelon.

La prochaine épreuve de la Coupe du monde de ski cross aura lieu du 23 au 26 janvier à Idre Fjäll, en Suède.