Ski acrobatique (bosses) – Coupe du monde

« Il a fait toute une descente! » – Mikaël Kingsbury

KingsburyMikael_LakePlacid2017
Photo Julien Héon (julienheon.com) 


Montréal, 7 février 2020 – Dernier à s’élancer lors de la super finale de la Coupe du monde de Deer Valley présentée jeudi, en Utah, Mikaël Kingsbury a tout donné, mais a quand même dû s’avouer vaincu face au Japonais Ikuma Horishima.

 

Le Québécois avait fort à faire pour surpasser la marque de son éternel rival qui avait récolté 89,17 points quelques minutes auparavant. Au final, les 87,37 points que s’est vu octroyer Kingsbury n’ont pas été suffisants pour monter sur la plus haute marche du podium.  

 

« Il a fait toute une descente! J’étais tout de même confiant et j’ai adapté mon ski en fonction de son résultat. J’ai tout donné en limitant les erreurs, mais ça n’a pas été assez » a indiqué le skieur de 27 ans, qui s’attendait à avoir un pointage supérieur à celui obtenu.

 

« Honnêtement, je pensais que ça allait être plus serré. J’ai hâte de regarder les deux courses pour voir ce qui a fait la différence. Je demeure tout de même satisfait du résultat. Mon ski a bien été tout au long de la journée et ça me permet de monter sur le podium. »

 

Le Suédois Felix Eloffson a conclu au troisième rang avec un total de 81,18 points.

 

Seul autre Canadien en action lors de la finale masculine, Kerrian Chunlaud a pour sa part pris le 9e échelon.

 

Laurent Dumais, Gabriel Dufresne et Elliot Vaillancourt ont quant à eux vu leur parcours prendre fin à l’issue de la séance de qualifications disputée en après-midi. Ils ont respectivement terminé 24e, 25e et 40e.

 

La résilience de Justine

Après avoir terminé troisième à Calgary le week-end dernier,  Justine Dufour-Lapointe a récidivé en mettant la main sur le bronze grâce à une récolte de 78,14 points. « Je suis fière de ma performance! J’y suis allée all-in, sans me soucier du résultat et ç’a rapporté », a lancé la skieuse de Montréal, qui a dû trimer dur pour arriver à ses fins.

« Je ne me suis pas donné la vie facile en terminant 10e des qualifications. Ensuite, c’était le tout pour le tout à chaque descente pour me rendre le plus loin possible et je pense que cette troisième place a démontré ma force de caractère. »

La Française Perrine Laffont a encore une fois été intraitable, concluant avec 79,33 points pour signer une sixième victoire en autant de sorties jusqu’à maintenant cette saison. « Je lui lève mon chapeau! Elle mérite tout ce qui lui arrive et elle nous pousse à être encore meilleures. C’est motivant et plaisant de voir des femmes amener ce sport à un autre niveau », a-t-elle poursuivi au sujet de Laffont.

L’Australienne Jakara Anthony (78,14 points) est tout juste parvenue à devancer Dufour-Lapointe pour rafler l’argent.

De son côté, Valérie Gilbert n’a pu accéder à la super finale et s’est classée 16e.

Également présente en Utah, Chloé Dufour-Lapointe n’a finalement pas pris part à la compétition. Elle a préféré se retirer en raison d’une blessure subie à l’entraînement mercredi.

Les bosseurs québécois seront de retour sur les pistes de Deer Valley dès samedi pour la présentation de l’épreuve en parallèle.