Patinage de vitesse courte piste – Coupe du monde

Dépassement coûteux pour Boutin

BoutinKimAction2019
Photo Greg Kolz / Patinage de vitesse Canada 
Kim Boutin

Montréal, 8 février 2020 – Même si elle a été pénalisée lors de la finale du 1500 m de la Coupe du monde de Dresde, en Allemagne, samedi, Kim Boutin était somme toute comblée de son retour à la compétition après quelques semaines d’inactivités en raison d’une blessure à un genou. Consciente de ses erreurs, la Québécoise est déterminée à rebondir rapidement.

« Je suis un peu déçue de ma course, mais contente de la façon dont je me suis comportée sur la glace aujourd’hui. J’ai fait des choses que je ne fais pas habituellement et je suis satisfaite du résultat », a fait savoir Boutin.

Septième au classement final du 1500 m en raison d’une pénalité appelée à la suite d’un contact avec une rivale, la patineuse sait quelles erreurs ont été commises, mais aussi comment les éviter lors des épreuves prévues dimanche.

« J’ai essayé un dépassement sur la Chinoise dans les derniers tours et elle m’a fait un tracé, ce qui a provoqué le contact. C’était le bon moment pour attaquer, mais mon timing de dépassement n’était pas parfait. Je me sentais bien sur la glace et je sais ce que je devrai améliorer pour les prochaines courses. »

Également de cette épreuve, Danaé Blais a remporté la finale B, ce qui lui a permis de prendre le huitième rang. « J’ai eu une très belle journée! J’ai fait de bonnes courses au niveau tactique et je suis passée très près de me qualifier pour la finale A. Je peux dire mission accomplie pour cette journée, surtout avec ma victoire en finale B », a indiqué l’athlète de Châteauguay.

Min Jeong Choi et Rum Noh Ah ont réussi le doublé pour la Corée du Sud en devançant la Chinoise Yu Tong Han.

De son côté, Claudia Gagnon a vu son parcours prendre fin en demi-finale du repêchage et s’est classée 25e.

Alyson Charles était quant à elle en action au 1000 m, où elle a été stoppée en quarts de finale. Elle a terminé 12e.

Progression encourageante pour Hamelin et Dion

Du côté masculin, Charles Hamelin a récolté le meilleur résultat canadien du jour en obtenant une septième place au 1000 m. Même s’il concède qu’il n’est pas encore au sommet de sa forme, le Montréalais était heureux de constater des améliorations dans son patinage.

« Je me sens un peu plus capable de me défendre et d’attaquer comme il le faut. J’ai aussi pu essayer des choses différentes dans ma dernière course. J’ai été plus patient et j’ai testé ma capacité à faire des dépassements en fin de course. Je ne suis pas au top, mais c’est super encourageant pour la suite », a-t-il expliqué.

Toujours au 1000 m, Jordan Pierre-Gilles et Steven Dubois ont tous deux été pénalisés lors des quarts de finale et pointent respectivement aux 21e et 22e échelons.

Pour sa part, Pascal Dion est passé bien près d’atteindre la course ultime au 1000 m. Il a finalement pris le deuxième rang de la finale B, ce qui lui a permis de terminer neuvième au général.

« Je suis bien content de la façon dont j’ai patiné. J’ai passé à quelques centimètres d’une participation à la finale A et je sens de plus en plus de constance dans mes performances depuis quelques compétitions. Je suis content de ma progression » a mentionné l’athlète de 25 ans.

Également en action au 1000 m, Cédrik Blais a conclu sa route en demi-finale. Il pointe au 17e échelon.

Journée difficile aux relais

Pour une très rare occasion, aucun des trois relais canadiens n’est parvenu à se qualifier pour une finale A. L’équipe mixte composée d’Alyson Charles, Kim Boutin, Jordan Pierre-Gilles et Charles Hamelin a été pénalisée en demi-finale et s’est classée huitième.

Hamelin état de retour sur la patinoire en compagnie de Cédrik Blais, Pascal Dion et Steven Dubois pour le 5000 m, mais une chute les a empêché d’atteindre l’une des deux finales prévues dimanche.

Finalement, Boutin a jumelé ses efforts à ceux de Danaé Blais, Alyson Charles et la Néo-Brunswickoise Courtney Sarault pour conclure en troisième place de leur demi-finale. Elles prendront part à la finale B dans moins de 24 heures.