Plongeon – Grand Prix

Laurent Gosselin-Paradis au pied du podium à sa première finale internationale

2018-laurent-paradis-gosselin
Source: Twitter/Plongeon Canada 


Montréal, 14 février 2020 (Sportcom) – Le plongeur Laurent Gosselin-Paradis a participé à la première finale individuelle de sa carrière sur la scène internationale vendredi et il est passé bien près d’y décrocher sa première médaille. Il a finalement conclu au quatrième rang à la tour de 10 m du premier Grand Prix de la saison, disputé du côté de Madrid, en Espagne.

Parmi les trois meilleurs compétiteurs après cinq plongeons, le Québécois a raté son sixième et dernier essai, soit celui qu’il réussit avec le plus de facilité habituellement.

« Tous mes plongeons étaient stables avant ce moment-là. J’y allais plus safe aux préliminaires et aux demi-finales, mais ce n’était pas aussi bon qu’à l’entraînement », a déclaré l’athlète de 18 ans, qui a décidé de tout donner pour boucler la compétition.

« Cette fois, c’était trop. J’ai dépassé la verticale et ça n’a pas donné un beau plongeon, ce qui m’a coûté une médaille », a ajouté celui qui a récolté 40,00 points. « Je pense qu’il s’agit de ma pire exécution de ce plongeon en compétition. D’habitude, je peux compter dessus pour avoir des points, c’est pour ça qu’il est à la fin. »

Laurent Gosselin-Paradis a conclu avec un cumulatif de 344,35 points, tandis que le Biélorusse Artsion Barouski a obtenu 7,90 points de plus pour mettre la main sur la médaille de bronze. L’Américain David Dinsmore (436,95 points) et le Canadien Rylan Wiens (426,20 points) ont reçu l’or et l’argent.

Le Montréalais ne s’en cache pas, il visait une place sur le podium en arrivant en Espagne. Il préfère tout de même voir le positif et conserve cet objectif en vue des prochaines épreuves. « Je n’étais pas stressé, mais je ressentais beaucoup d’adrénaline. Je vais devoir contrôler ça et rester plus calme à l’avenir. C’était une première finale et c’était quelque chose de nouveau pour moi. Plus je vais avoir de l’expérience, mieux ce sera », a-t-il analysé.

Toujours à la tour de 10 m, Ethan Pitman n’a pas atteint les demi-finales malgré ses 345,40 points amassés aux préliminaires.

Le Grand Prix de Madrid reprendra samedi et trois Québécois seront en action au tremplin 3 m, soit Cédric Fofana, Peter Thach Mai et Thomas Ciprick.