Cyclisme sur route – Tour d’Andalousie (2.Pro) et Tour d’Algarve (2.Pro)

Astana conserve provisoirement la tête

Hugo Houle - Zuperdehlie _ Argon 18 - 3
Zuperdehlie _ Argon 18 


Montréal, 20 février 2020 (Sportcom) – La formation Astana, dont fait partie le Québécois Hugo Houle, a réussi à protéger l’avance de son meneur danois Jakob Fuglsang lors de la deuxième étape du Tour d‘Andalousie, jeudi, en Espagne.

Fuglsang, qui a remporté la première étape du tour mercredi, a été le 6e cycliste à compléter les 198,1 kilomètres séparant les villes de Sevilla et d’Iznajar. Il a franchi la ligne d’arrivée 4 secondes derrière l’Espagnol Gonzalo Serrano de l’équipe Caja Rural – Seguros RGA, plus rapide de la journée avec un temps de 5 h 7 min 49 s.

Aussi de l’équipe Astana, Ion Izagirre a fini 8e, tandis qu’Hugo Houle a conclu au 103e échelon. « C’était important de bien gérer cette étape pour économiser un maximum d’énergie et ça s’est bien déroulé pour nous », a mentionné l’athlète de Sainte-Perpétue.

Une échappée de cinq coureurs a rapidement pris les devants, ce qui a facilité la tâche d’Hugo Houle et ses coéquipiers tout au long du parcours. « Ç’a été plus simple à gérer. Le mieux classé au général était quand même à 7 minutes de Fuglsang, ce qui nous donnait beaucoup de flexibilité », a ajouté Houle.

La dernière montée, qui s’étendait sur un peu plus d’un kilomètre, a représenté un bon défi pour les coureurs. « Plusieurs équipes nous ont aidés au milieu de la course pour rattraper l’échappée et essayer d’aller chercher la victoire d’étape. Nous avons réussi à placer les gars (Fuglsang et Izagirre) aux avant-postes pour cette montée-là sans qu’ils perdent de temps et ç’a été une bonne journée pour nous. »

L’étape de vendredi sera présentée sur 176,9 km et s’annonce plutôt ardue, notamment en raison de son départ qui comportera plusieurs ascensions, aux dires du Québécois. « Ce sera un grand test demain (vendredi) et ça risque d’être beaucoup plus difficile. Nous allons devoir gérer la course dès le début et rester groupés afin de conserver ce maillot. »

Tour d'Algarve

De son côté, Guillaume Boivin a conclu la deuxième étape du Tour d’Algarve au 80e rang, au Portugal. Le cycliste d’Israel Start-Up Nation a su aider son coéquipier irlandais Dan Martin à terminer troisième, à deux secondes du vainqueur belge Remco Evenepoel de la formation Deceuninck – Quick Step (4 h 46 min 38 s).

« Ç’a été une étape de montagnes assez difficile avec 4000 m de dénivelé, dont 4 bonnes bosses dans les 40 derniers kilomètres. Nous avons fait notre possible pour aider notre meneur (Dan Martin) et il a bien fini ça », a indiqué Boivin, qui avait fini 27e de la première étape mercredi. « J’ai réussi à le soutenir le plus loin possible et j’ai fait mon travail pour qu’il reste devant. »

Avec cette performance, Martin occupe maintenant le troisième rang du classement général provisoire, tandis qu’Evenepoel est premier, avec une avance de deux secondes.

Une étape d’un peu plus de 200 km attend les compétiteurs vendredi, entre Faro et Tavira. « Ça va être une arrivée au sprint, ce qui est plus dans mes cordes. Nous avons confiance en nos gars et nous allons essayer de gagner l’étape au sprint », a conclu le Montréalais.