Escrime – Coupe du monde

Shaul Gordon stoppé par le médaillé d’or

20190807 Shaul Gordon - Lima
Twitter/Équipe Canada 


Montréal, 22 février 2020 (Sportcom) – Le Montréalais Shaul Gordon est l’escrimeur québécois qui a connu le plus long parcours lors de la Coupe du monde de sabre de Varsovie, en Pologne. Il a atteint la ronde des 64, où il s’est incliné samedi devant le Hongrois Aron Szilagyi, qui a ensuite poursuivi sa route jusqu’à la médaille d’or.

Après avoir compilé une fiche de 3-2 en phase de poules, Gordon a gagné 15-7 contre l’Allemand Frederic Kindler, puis a eu le meilleur 15-10 sur le Français Maxime Pianfetti. Il s’est ensuite incliné 15-8 face à Szilagyi, classé huitième au monde. Gordon a ainsi conclu son parcours en 59e place.

Gordon (22e au monde) est le Canadien le mieux classé sur l’échiquier mondial et cette place pourrait lui donner un billet pour les Jeux olympiques de Tokyo. Les tireurs américains étant en voie de se qualifier en équipe, il est présentement l’escrimeur des Amériques le mieux classé individuellement.

Ses compatriotes Farès Arfa et Joseph Polossifakis ont également remis une fiche de 3-2 en phase de poules, mais ont été défaits à leur premier match éliminatoire. Arfa a perdu au compte de 15-7 face à l’Espagnol Inaki Bravo, tandis que Polossifakis a plié l’échine 15-9 contre l’Italien Matteo Neri. Ils se sont classés respectivement 108e et 109e.

Les trois Québécois uniront leurs forces à la Coupe du monde par équipe de dimanche. Ils commenceront leur tournoi contre le Kazakhstan.

Près d’une qualification olympique

La formation masculine canadienne de fleuret pourrait obtenir son billet pour Tokyo dimanche au Caire. Cette Coupe du monde par équipe est la dernière compétition sélective avant les Jeux olympiques. Les États-Unis occupant présentement le premier rang mondial, le Canada devra donc confirmer sa première place au classement des Amériques.

Les Québécois Pierre-Olivier Bontems et Maximilien Van Haaster font équipe avec Blake Broszus et Eli Schenkel. Ils étaient tous en compétition dans le volet individuel, vendredi.

Bontems a conclu les poules avec trois gains et autant de revers. En phase éliminatoire, il a ensuite battu le Britannique Dominic De Almeida avant de perdre contre le Chinois Chen Haiwei. Il a pris le 88e échelon du classement du tournoi. Tout comme Bontems, Van Haaster a cumulé trois victoires et trois défaites en ronde de poules. Il a ensuite perdu contre le Polonais Krystian Gryglewski au compte de 15-11 au tableau de 128 et s’est classé 107e.

Julien Gaudreau-Pollender (165e place) et Maxime David (168e place) ont subi la défaite à cinq occasions en ronde des poules, sans goûter à la victoire.