Cyclisme sur piste – Championnats du monde

Déception pour Lauriane Genest au sprint

Genest2020_TwitterCyclingCanada
Twitter Cyclisme Canada 
Lauriane Genest

Montréal, 27 février 2020 (Sportcom) – La cycliste québécoise Lauriane Genest a été éliminée en huitième de finale du sprint féminin, jeudi, aux Championnats du monde de cyclisme sur piste présentés à Berlin.

Après avoir franchi les deux premières rondes, l’athlète de 21 ans originaire de Lévis a perdu son duel contre la Lituanienne Simona Krupeckaite par 0,041 seconde. Cette dernière a ensuite été battue en quart de finale.

« Avec le temps qu’elle a fait, elle aurait pu espérer aller au moins en quart de finale, a expliqué son entraîneur Franck Durivaux. Elle était contre une coureuse très expérimentée, mais Lauriane est consciente qu’elle a fait une petite erreur tactique. Elle a tout de suite mis le doigt dessus et c’est de bon augure pour les jours et les années à venir. »

« Elle était dans le match. Ensuite, ça se joue aussi à l’expérience, à l’utilisation de la piste pour exploiter ses propres qualités », a-t-il ajouté.

En qualification, Genest avait été très rapide sur la distance de 200 m, se classant au sixième rang. Elle avait ensuite eu le meilleur sur sa compatriote Sarah Orban en seizième de finale.

Leur coéquipière Kelsey Mitchell, s’est qualifiée pour les demi-finales qui seront présentées vendredi, de même que la finale. Elle prend part à ses premiers Championnats du monde.

Genest et Mitchell avaient bien fait la veille avec une cinquième place au sprint par équipe. Elles avaient été battues par les Allemandes, éventuelles championnes du monde.

Le processus de qualification olympique prendra fin dimanche à la conclusion de ces mondiaux. Lors de cette dernière journée, Lauriane Genest sera de l’épreuve du keirin, une discipline où elle est plus à l’aise.

D’autre part, l’équipe féminine canadienne de poursuite a perdu la course pour la médaille de bronze contre l’Allemagne. La Québécoise Ariane Bonhomme n’était pas du quatuor en piste. Les États-Unis ont gagné la finale contre la Grande-Bretagne.