Judo Canada – Open européen

Zachary Burt frôle la perfection

JudoCan
 
Judo Canada

Montréal, 1er mars 2020 – Zachary Burt n’a connu qu’un seul revers en cinq sorties, dimanche, à l’Open européen présenté à Varsovie, en Pologne, ce qui lui a permis de récolter le bronze chez les moins de 90 kg.

Il aura fallu plus de sept minutes au judoka canadien pour finalement vaincre le Polonais Tomasz Szczepaniak, qui s’est vu décerner un troisième shido, mettant immédiatement un terme aux hostilités.

« Il m’avait battu par le passé lorsque nous étions juniors et nous nous sommes souvent affrontés durant des camps d’entraînement, alors nous nous connaissons bien, a raconté le Montréalais. Je n’ai jamais craint qu’il me projette au sol, mais il est très bon pour contrer mes attaques. Je sais qu’il n’est pas le plus fort physiquement et sa prise n’est pas la meilleure, alors j’ai exploité ces faiblesses à mon avantage. Cela m’a permis de contrôler le combat durant plusieurs séquences. »

La seule défaite de Burt est survenue en demi-finale, où il s’est incliné contre l’éventuel médaillé d’or, le Bélarus Aliaksandr Sidoryk, un adversaire qu’il ne connaissait pas.

« Je ne suis pas aussi à l’aise contre les adversaires gauchers, alors je savais que ce serait plus difficile, mais j’avais hâte de l’affronter, a-t-il décrit. Ma prise classique ne fonctionnait pas contre lui, alors je me suis approché pour tenter de le contrer. Il n’a pas réagi et j’ai pris un risque en essayant de le projeter vers l’arrière. »

Sidoryk a alors évité l’attaque et a eu le meilleur sur Burt pour marquer le point et l’emporter.

Avant de se frotter au champion, le Montréalais a vaincu le Suédois Olle Mattsson, Zaur Duniamaliev, de l’Azerbaïdjan, de même que l’Ukrainien Stanislav Gunchenko. La tâche n’a d’ailleurs pas été de tout repos pour Burt qui a livré de longs combats à ses adversaires.

« Mes trois premiers combats ont tous été difficiles, mais celui contre l’Azerbaïdjanais était peut-être le plus dur de toute la journée, a-t-il indiqué. Il était très fort et j’ai écopé de deux pénalités en début de combat. Mais je suis resté dans le coup et j’ai finalement eu le meilleur en prolongation. »

Également en action chez les moins de 90 kg, Louis Krieber-Gagnon a vu son parcours prendre fin dès le premier tour. Le Québécois s’est incliné par ippon contre Rufat Ismayilov, de l’Azerbaïdjan.

Seul autre Canadien en action à cette compétition, Marc Deschênes a quant à lui pris le septième rang du tableau des plus de 100 kg.

Il a amorcé son tournoi en remportant un duel où il était opposé au Polonais Tomasz Talach, avant de subir un revers par ippon contre le Français Joseph Terhec. Sa journée a pris fin à l’issue de son combat de repêchage perdu aux mains de Tsetsentsengel Odkhuu, de la Mongolie. Ce dernier a poursuivi sa route pour mettre la main sur le bronze.